La Croatie intègre la zone Euro : voici tous les pays européens où l’on paie en euro

Depuis l’intégration de la Croatie ce 1erjanvier 2023, la zone Euro compte 20 États membres. Mais d’autres pays acceptent aussi la devise. Lesquels ? Réponse.

La Rédaction de L'Avenir
A photograph shows a one Euro coin in Zagreb on December 30, 2022. - On January 1, 2023 the Euro will become the official currency in Croatia. (Photo by Denis LOVROVIC / AFP)
©AFP or licensors

C’est officiel : la zone Euro compte un État membre de plus depuis ce dimanche 1er janvier 2023. Avec la Croatie, ils sont désormais 20 pays européens à imposer l’utilisation de la devise sur leur territoire.

Jugée « historique » par le Premier ministre croate Andrej Plenkovic, l’intégration de la Croatie dans la zone Euro ne fait que régulariser des habitudes financières déjà bien ancrées. En effet, environ 80% des dépôts bancaires étaient déjà libellés en euros dans le pays. De même, les principaux partenaires de la Croatie se trouvent dans la zone Euro et le tourisme, qui constitue 20% de son PIB, est alimenté par une importante clientèle européenne.

Toutefois, si la zone Euro se limite officiellement à ses 20 États membres, d’autres pays européens ont également adopté la monnaie continentale. Exemple avec Andorre, Monaco, Saint-Marin et le Vatican, qui utilisent l’euro avec l’accord de l’Union européenne.

De même que la Bulgarie accepte l’euro sous certaines conditions, les nouveaux États du Kosovo et du Monténégro ont adopté l’euro de façon unilatérale.

Enfin, cinq États membres de l’Union européenne devraient prochainement rejoindre la Croatie dans la zone Euro. Il s’agit de la Hongrie, la Pologne, la Roumanie, la Suède et la Tchèquie.

Actuellement, seul le Danemark, pourtant membre de l’Union européenne, n’est pas obligé de rejoindre la zone Euro.

Dans la foulée de son intégration à la zone Euro, la Croatie a également intégré l’espace Schengen. Ce qui signifie notamment la fermeture de 73 postes-frontières dans le pays.

Toutefois, la situation aux frontières de la Croatie avec ses voisins non-membres de l’UE - Bosnie, Monténégro et Serbie - ne va guère changer. Et pour cause, elle y applique déjà les règles de l’espace Schengen.

En 2022, la Croatie a accueilli quatre fois plus de touristes qu’elle ne compte d’habitants et l’entrée dans la zone Schengen va donner un coup de fouet à ce secteur.

Les contours de l’espace Schengen devraient encore changer dans les prochaines années puisqu’elle devrait normalement intégrer la Bulgarie, Chypre et la Roumanie.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...