France : ses parents ne se réveillent plus, un enfant appelle à l’aide par la fenêtre de l’habitation familiale

Alertée par l’appel à l’aide d’un enfant, une policière découvre un homme décédé et une femme dans le coma dans leur appartement de Levallois-Perret, en France. Des bouteilles d’alcool et des médicaments ont été retrouvés à proximité des corps. Une enquête est en cours.

La Rédaction de L'Avenir
Police française.
Image d'illustration ©Shutterstock

Dramatique découverte ce samedi 31 décembre à Levallois-Perret, en France.

Peu avant 16 heures, une policière qui n’était pas en service porte secours à un enfant de 6 ans. Ce dernier appelait à l’aide de la fenêtre de son domicile. L’enfant lui jette alors les clés de l’appartement, situé au premier étage, afin qu’elle puisse le rejoindre.

Dans l’habitation, la représentante des forces de l’ordre découvre les corps inanimés des parents du garçon. Selon le Parisien, le père, un homme de 62 ans, est retrouvé sans vie et en caleçon, dans le canapé. Il se trouvait déjà en état de rigidité cadavérique, ce qui signifie qu’il était mort depuis plusieurs heures déjà.

La mère, âgée de 45 ans, est retrouvée allongée dans son lit, vivante mais inconsciente. Toujours selon le Parisien, elle a été transportée en urgence absolue à l’hôpital après avoir reçu les premiers soins par les pompiers. Son pronostic vital était engagé. À l’heure actuelle, elle serait toujours dans le coma.

Enquête en cours

À proximité des corps inanimés, les policiers ont retrouvé des bouteilles d’alcool et des médicaments. Selon les premières déclarations du garçon, le père se serait allongé dans le canapé la veille au soir et la mère serait allée se reposer dans son lit. Ils ne se sont ensuite plus réveillés.

Le parquet local a ouvert une enquête afin de définir les causes de la mort du sexagénaire. Une autopsie sera pratiquée sur le corps de l’homme en début de semaine. “L’enquête est en cours. Pour l’instant, nous restons très prudents, car les circonstances restent assez ouvertes”, a fait savoir le parquet.

Quant à l’enfant, celui-ci a été confié à sa marraine dans un premier temps.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...