Dégâts aux infrastructures énergétiques à Kiev après des frappes de drones

Après cinq nuits consécutives de frappes de drones sur l’Ukraine, le maire de Kiev, Vitali Klitschko, a signalé lundi matin des dommages aux infrastructures énergétiques, lesquels entraînent des coupures de courant ainsi que des problèmes de chauffage. L’approvisionnement en eau est par contre normal.

Belga
A man throws chattered glass near to an educational building in Kyiv on January 1, 2023, which was damaged by a missile strike on the previous day, amid the Russian invasion of Ukraine. (Photo by Genya SAVILOV / AFP)
Kiev, photo prise ce 1er janvier 2023. ©AFP or licensors

Une nouvelle attaque aérienne a visé Kiev lundi à l’aube, après une journée du Nouvel An marquée par des dizaines de frappes russes qui ont fait au moins cinq morts dans la capitale et ailleurs dans le pays.

Vitali Klitschko, a fait état lundi d’explosions dans le district de Desnyanskyi, dans le nord-est de la capitale, ajoutant qu’un homme de 19 ans avait été blessé par des éclats de verre et conduit à l’hôpital après une attaque contre un immeuble résidentiel.

Dans la nuit de dimanche à lundi, des sirènes de raid aérien ont de nouveau retenti en plusieurs endroits de l’Ukraine. Selon des blogueurs militaires russes, depuis jeudi, les régions de Poltava, Kharkiv, Donetsk, Dnipropetrovsk, Mykolaïv et Kherson ont également été les cibles de bombardements.

Des bombardements survenus peu avant et après le passage à 2023, sur Kiev et sept autres régions, ont déjà fait au moins cinq morts et 50 blessés, ont confirmé les autorités ukrainiennes.

De son côté, la Russie signale également des attaques de drones par l’Ukraine. Lundi, le gouverneur Alexander Bogomas a déclaré qu’une attaque avait touché des infrastructures énergétiques situées dans la région de Bryansk, près de la frontière avec l’Ukraine. La ville est privée d’électricité, mais l’attaque n’a pas fait de blessés.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...