France: la foule de retour aux Champs-Elysées pour le feu d'artifice du Nouvel An (vidéo)

Privés d'éclat depuis deux ans en raison de la pandémie, les Champs-Élysées dans la capitale français ont retrouvé samedi la foule des grands soirs - un million de personnes selon les autorités - venue pour le retour du feu d'artifice du Nouvel An, ou la simple envie d'"être ensemble", serrés, sur l'avenue scintillante et bondée.

Belga
Fireworks explode next to the Arc de Triomphe with "1" projected on the building, at the Avenue des Champs-Elysees during New Year celebrations in Paris, on December 31, 2022. (Photo by JULIEN DE ROSA / AFP)
Fireworks explode next to the Arc de Triomphe with "1" projected on the building, at the Avenue des Champs-Elysees during New Year celebrations in Paris, on December 31, 2022. (Photo by JULIEN DE ROSA / AFP) ©AFP or licensors

Parisiens et touristes ont progressivement empli les deux kilomètres aux arbres illuminés, où 500.000 personnes étaient initialement attendues par la mairie.

Sur l'avenue fermée à la circulation, la foule passe par des points de filtrage: des personnes et sacs sont fouillés, des gourdes vidées, des bouteilles de champagne saisies, la vente à emporter d'alcool et sa consommation sur la voie publique étant interdites jusqu'à lundi matin au sein d'un périmètre.

De la place de la Concorde à l'Arc de Triomphe, les Champs sont combles. Beaucoup de fêtards débordent sur les artères voisines, où l'on croise de nombreuses familles.

Bruxelles: 50 000 personnes ont suivi le feu d'artifice sur la place des Palais

Quelques secondes avant minuit, des centaines de milliers de bras se lèvent en même temps: chacun filme par téléphone le début du feu d'artifice. Comme hypnotisés, beaucoup lancent en même temps des "waouh" d'admiration.

Sur le thème de la fête et de l'amour, la ville a offert un spectacle pyrotechnique de plusieurs minutes, avec en bande son les chansons de Clara Luciani, Harry Styles, Juliette Armanet ou Pink, après deux heures d'animations visuelles et musicales autour de l'Arc de Triomphe où le mot "Paris" était régulièrement projeté.

Dans la douceur d'une nuit d'hiver particulièrement chaude, à 15 degrés, une partie des centaines de milliers de personnes danse ou chante, "Sea, sex and sun" et "Où sont les femmes"... L'avenue doit ensuite prendre des allures de gigantesque bal du samedi soir, avec une mise à l'honneur d'artistes français tels que les Daft Punk, France Gall, les Rita Mitsouko, les Négresses vertes, Johnny Hallyday ou Orelsan.

Fin décembre 2021, face à la progression du variant Omicron, la mairie de Paris avait dû annuler le feu d'artifice et les concerts prévus sur les Champs-Elysées.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...