Mort de Benoît XVI: "grand théologien" à la "personnalité marquante", les réactions internationales

Les dirigeants du monde et de l'Eglise ont rapidement réagi samedi à l'annonce du décès du pape émérite Benoît XVI, rendant hommage au "grand théologien" à la "personnalité marquante".

AFP
<p>Le pape Benoît XVI sur la place Saint-Pierre pour sa dernière audience hebdomadaire au Vatican, le 27 février 2013</p>
Le pape Benoît XVI sur la place Saint-Pierre pour sa dernière audience hebdomadaire au Vatican, le 27 février 2013 ©AFP/Archives

- Le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré que le monde perd une "figure marquante" de l'Eglise catholique.

"En tant que pape 'allemand', Benoît XVI était pour beaucoup, et pas seulement dans ce pays, un dirigeant de l'église particulier", a déclaré M. Scholz sur son compte twitter, le qualifiant aussi de "personnalité combative" et de "théologien intelligent".

- Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a salué la mémoire de l'ex-pape décédé à l'âge de 95 ans, en louant dans un communiqué son "engagement tenace pour la non-violence et la paix".

"Ses puissants appels à la solidarité avec les populations marginalisées partout et ses exhortations à rétrécir l'écart croissant entre riches et pauvres sont plus pertinents que jamais", a souligné le chef de l'ONU.

- Dans un tweet, le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a déclaré que sa "sympathie va à la communauté catholique mondiale du monde entier et au Saint-Siège".

"Benoît XVI restera dans les mémoires comme un leader théologique luttant pour une synthèse entre la foi et la raison et ses efforts pour la paix et la justice mondiales", a-t-il tweeté.

- La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a rappelé que Benoît XVI avait "envoyé un signal fort avec sa démission". "Il se voyait lui-même d'abord et avant tout comme un serviteur de Dieu et de son Eglise. Quand sa capacité physique a diminué, il a continué à servir, à travers ses prières".

- Le président français Emmanuel Macron a salué les efforts de l'ancien pape en faveur d'un "monde plus fraternel".

"Mes pensées vont aux catholiques de France et du monde, endeuillés par le départ de Sa Sainteté Benoît XVI, qui oeuvra avec âme et intelligence pour un monde plus fraternel", a tweeté le chef de l'Etat.

- L'ex-pape Benoît XVI était "un géant de la Foi et de la Raison", ainsi qu'"un grand de l'Histoire que l'Histoire n'oubliera pas", a réagi la Première ministre italienne Giorgia Meloni.

"J'ai exprimé au Saint-Père François ma participation et celle du gouvernement à sa douleur et à celle de l'entière communauté ecclésiale", a-t-elle ajouté dans un communiqué.

- Le Premier ministre britannique Rishi Sunak s'est dit samedi "attristé" par la mort de Benoît XVI, saluant également la mémoire d'un "grand théologien".

"Je suis attristé d'apprendre le décès du pape émérite Benoît XVI. C'était un grand théologien dont la visite au Royaume-Uni en 2010 avait constitué un moment historique pour les catholiques et les non-catholiques de notre pays", a tweeté le dirigeant britannique.

- Le Premier ministre socialiste espagnol, Pedro Sanchez, a lui aussi salué la mémoire de Benoît XVI, "un grand théologien qui s'est dévoué au service des autres, de la justice et de la paix".

- Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa, fervent catholique, a exprimé sa "profonde consternation" en apprenant la nouvelle de la mort de Benoît XVI, qui avait visité le Portugal en 2010.

"Au long de ses huit années de pontificat, le pape Benoît XVI est resté un symbole de la stabilité et de la défense des valeurs de l'Eglise catholique: l'amour du prochain, la solidarité et le soutien aux plus pauvres et plus vulnérables et l'importance du pardon et de la réconciliation", a déclaré le chef de l'Etat dans un message publié par le site officiel de la présidence.

- Le président polonais Andrzej Duda a rappelé que l'ex-pape Benoît XVI a été "un proche collaborateur de Saint Jean-Paul II".

"Le monde a perdu l'un des plus grands théologiens des XXe et XXIe siècles, un proche collaborateur du Saint Jean Paul II", son prédécesseur polonais au Vatican, a déclaré sur Twitter le chef de l'Etat du pays traditionnellement attaché à la foi catholique.

- Le président russe Vladimir Poutine a également salué samedi la mémoire Benoît XVI, évoquant un "défenseur des valeurs traditionnelles chrétiennes", dont le président russe se veut également l'apôtre, dans un message de condoléances au pape François, diffusé par le Kremlin.

- Le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe Kirill a aussi salué la mémoire de l'ancien pape Benoît XVI, célébrant un "éminent théologien" et défenseur des "valeurs traditionnelles".

- L'archevêque de Canterbury, chef spirituel de l'Eglise anglicane, a aussi salué samedi la mémoire de Benoît XVI, le qualifiant de l'"un des plus grands théologiens de son temps".

"Le pape Benoît XVI était l'un des plus grands théologiens de son temps, attaché à la foi de l'Église et fidèle à sa défense", a déclaré Justin Welby dans un communiqué, saluant la démission "courageuse et humble" de Benoît XVI qui "reconnaissait la fragilité humaine qui nous affecte tous."

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...