Quand Greta Thunberg met K.O. un ex-kickboxeur qui tentait de se moquer d'elle: "Achète-toi une vie"

Attaquée sur Twitter par Andrew Tate, un ex-champion de kickboxing devenu influenceur masculiniste, la jeune activiste écologique n'a pas retenu ses coups et a fait le buzz sur le réseau social d'Elon Musk.

Florent Gobert
<p>La militante suédoise pour le climat Greta Thunberg lors d'une manifestation "Fridays for Future", à Stockholm le 9 septembre 2022</p>
<p>La militante suédoise pour le climat Greta Thunberg lors d'une manifestation "Fridays for Future", à Stockholm le 9 septembre 2022</p> ©AFP/Archives

Capable de rassembler des millions de jeunes à travers le monde pour défendre la cause climatique, Greta Thunberg sait également sortir les crocs quand on l'attaque. Et l'ex-kickboxeur Andrew Tate l'a appris à ses dépens.

Adepte des déclarations controversées et misogynes, cet ancien champion de kickboxing devenu gourou du masculinisme avait été banni de TikTok, Facebook, YouTube et Instagram, notamment pour avoir écrit que les femmes "qui se mettent dans une position où elles se font violer ont une part de responsabilité".

"Amnistié" par Elon Musk lorsque le fantasque milliardaire a repris le contrôle de Twitter au même titre que Donald Trump, Andrew Tate a profité de son retour sur la plateforme pour interpeller la jeune activiste climatique en se vantant de sa collection de voitures polluantes.

"Hello Greta. J’ai 33 voitures. Ma Bugatti a un moteur w16 8 litres quad turbo. Mes deux Ferrai 812 ont des 6.5L v12. Ce n’est que le début. Donne-moi ton email, s’il te plaît, pour que je t’envoie la liste complète de ma collection de voitures avec leurs énormes émissions respectives", a-t-il tweeté ce mardi 27 décembre.

La réponse de la militante écologiste suédoise de 19 ans ne s'est pas fait attendre. Dès le lendemain, elle a mis K.O. l'ex-kickboxeur avec une réponse en forme d'uppercut: "Bien sûr, éclaire-moi. Envoie-moi un email à smalldickenergy@getalife.com (NDLR: énergiedepetiteb**e@achetetoiunevie.com)"

Une punchline dont se sont délectés les internautes, avec plus de 2,3 millions de likes, contre seulement 175.200 pour Andrew Tate.

En réponse, l'américano-britannique a tweeté "Comment oses-tu?", faisant référence à l’un des célèbres discours de Greta à l’ONU lors d’un sommet pour le climat en 2019. Il a ensuite publié une vidéo de lui en peignoir fumant un cigare en tentant de retourner la punchline contre son autrice: "Merci de confirmer via ton adresse mail que tu as un petit pénis Greta, le monde était curieux. Et je suis d'accord que tu devrais t'acheter une vie."

Une répartie qualifiée de "malaisante " et "d'embarrassante" par les twittos: "Accepte ta défaite, mec", "Quand tu es au fond du trou, arrête de creuser", "Arrête tant qu'il est encore temps" ou encore "Tu t'es fait détruire et tu ne fais qu'empirer ton humiliation", pouvait-on lire sur le réseau social.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...