Covid: la Belgique déconseille les voyages vers la Chine

La Belgique déconseille actuellement tous les voyages non essentiels vers la Chine et met en garde les voyageurs quant à la “hausse dramatique” des cas de Covid depuis l’assouplissement des mesures dans ce pays.

Belga
Aéroport Luxembourg Findel avion compagnie aérienne vol voyage China Airlines cargo fret marchandise Chine Boeing 747
China Airlines. ©Jean Luc Flemal

”Pas d’autre mesure pour l’heure”, indiquait-on mercredi au cabinet de la ministre des Affaires étrangères Hadja Lahbib, à la question de savoir si le gouvernement envisageait des mesures de précaution à l’entrée de touristes chinois, ou si une initiative était attendue au niveau de l’Union européenne.

L’Italie a d’ores et déjà décidé d’imposer des tests obligatoires aux voyageurs venant de Chine. En Belgique, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw, dont la cité accueille de nombreux touristes chinois en temps normal, a réclamé des mesures de restriction, tout en plaidant pour une solution au niveau européen, les voyages de groupes organisés ne reprenant traditionnellement qu’au printemps.

Covid: sommes-nous prêts à encaisser le choc chinois?

La fin brutale ce mois-ci de la politique du “zéro covid” en Chine a suscité l’inquiétude de plusieurs pays, dont les États-Unis, qui envisagent aussi des restrictions d’entrée pour les voyageurs chinois, alors que le pays fait face à la plus importante vague de contaminations au monde, amplifiée par l’apparition de nouveaux variants.

Le Japon va d’ailleurs rétablir à partir de vendredi les tests PCR obligatoires pour les voyageurs provenant de Chine continentale.

L’île de Taïwan, que la Chine revendique comme faisant partie de son territoire, a également annoncé qu’elle procéderait à des contrôles du virus sur les voyageurs en provenance du continent.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...