L’Espagne supprime la TVA sur les denrées de première nécessité

Le gouvernement de gauche espagnol a annoncé mardi la suppression de la TVA sur les denrées de première nécessité afin de compenser la forte hausse des prix, ainsi qu’une aide de 200 euros pour les familles les plus modestes.

AFP
Spain's Prime Minister Pedro Sanchez addresses an end-of-year press conference following a cabinet meeting, at La Moncloa Palace in Madrid, on December 27, 2022. (Photo by Pierre-Philippe Marcou / AFP)
Pedro Sanchez. ©AFP or licensors

Ces annonces font partie d’une nouvelle série de mesures d’une valeur de 10 milliards d’euros.

Cela porte à 45 milliards d’euros le total des mesures prises cette année par le gouvernement pour aider les Espagnols à faire face à l’explosion de l’inflation, a précisé le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez lors de sa dernière conférence de presse de l’année.

Ces nouvelles mesures sont centrées sur les produits alimentaires, dont la hausse sur un an a atteint 15,3 % en novembre.

Durant les six prochains mois, “la TVA baissera de 4 % à 0 % pour toutes les denrées de première nécessité”, comme le pain, le lait, le fromage, les fruits, les légumes ou les céréales, a ajouté Sanchez.

La TVA sur l’huile et les pâtes passera, elle, de 10 % à 5 %.

L’autre mesure choc adoptée mardi matin lors du dernier conseil des ministres de l’année porte sur la mise en place d’une “aide de 200 euros” pour les familles dont les revenus sont inférieurs ou égaux à 27.000 euros par an, afin de “compenser la hausse des prix des produits alimentaires”.

En revanche, la ristourne de 20 centimes par litre de carburant dont bénéficient actuellement tous les automobilistes sera réservée, à partir du 1er janvier, aux “secteurs les plus touchés” par l’inflation, à savoir les transporteurs, les agriculteurs, les compagnies maritimes et les pêcheurs, a encore déclaré Sanchez.

Depuis l’invasion russe de l’Ukraine, le 24 février, le gouvernement espagnol a multiplié les aides pour tenter de contenir l’inflation, qui a explosé dans toute l’Europe.

Après avoir atteint un pic de 10,8 % en juillet, son plus haut niveau depuis 38 ans, l’inflation a progressivement ralenti pour se situer à 6,8 % en novembre.

Mais cette baisse ne touche pas encore le secteur de l’alimentation, dont les prix continuent de grimper.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...