Washington et Moscou échangent des prisonniers, dont la basketteuse Brittney Griner

Les États-Unis et la Russie ont procédé jeudi à un échange de prisonniers comprenant la star américaine du basket Brittney Griner et le marchand d’armes russe Viktor Bout, ont annoncé respectivement la Maison Blanche et le ministère russe des Affaires étrangères.

AFP
FILE - WNBA star and two-time Olympic gold medalist Brittney Griner is escorted from a courtroom after a hearing in Khimki just outside Moscow, Russia, on Aug. 4, 2022. WNBA star Brittney Griner, is the focus of efforts by the United States to arrange a prisoner swap with Russia. The Associated Press and other news organizations have reported that Washington has offered to exchange Griner and Whelan for Viktor Bout, a Russian arms dealer who is serving a 25-year sentence in the U.S. and once earned the nickname the "merchant of death."(AP Photo/Alexander Zemlianichenko, File)
Brittney Griner ©Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

”Le 8 décembre 2022, à l’aéroport d’Abou Dhabi, la procédure d’échange du citoyen russe Viktor Bout contre la citoyenne américaine Brittney Griner, qui purgeaient respectivement des peines dans des établissements pénitentiaires aux États-Unis et en Russie, a été accomplie avec succès”, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères sur Telegram.

Viktor Bout, célèbre marchand d’armes russe, était détenu aux États-Unis depuis plus de 10 ans.

Le président américain Joe Biden a annoncé de son côté que Brittney Griner, détenue en Russie depuis février, était à présent “en sécurité” et “en route” vers les États-Unis.

”Il y a quelques instants, j’ai parlé avec Brittney Griner. Elle est en sécurité. Elle est à bord d’un avion. Elle est en route vers les États-Unis”, a tweeté le président américain.

Arrêté en Thaïlande en 2008, puis extradé, Viktor Bout, 55 ans, est surnommé le “marchand de mort”. Son parcours a été l’une des inspirations du film “Lord of War” dans lequel Nicolas Cage interprète un trafiquant d’armes cynique.

L’une des avocates de Brittney Griner en Russie, Maria Blagovolina, sur Telegram, a “confirmé que l’échange a eu lieu”.

Selon la diplomatie russe, “Washington refusait catégoriquement le dialogue sur l’inclusion (de Viktor Bout) dans un mécanisme d’échange”. “Néanmoins, la Russie a continué à travailler activement pour sauver notre compatriote”, a-t-elle poursuivi.

”Grâce aux efforts déployés, il a été possible de s’entendre avec la partie américaine pour organiser l’échange”, a ajouté le ministère russe des Affaires étrangères.

Brittney Griner, 32 ans, considérée comme l’une des meilleures joueuses de basket au monde, avait été arrêtée en février à Moscou en possession d’une vapoteuse contenant du liquide à base de cannabis.

Elle avait été condamnée en août à neuf ans de prison pour trafic de cannabis.

Dans un communiqué, la famille de Paul Whelan, un Américain qui purge une peine de 16 ans en Russie pour “espionnage”, s’est dit “heureuse” pour Griner, mais “toujours dévastée” de savoir Paul Whelan dans une prison russe, à l’approche de Noël que la famille passera “pour la quatrième fois” sans lui.


Biden promet de continuer d’agir pour libérer l’Américain Paul Whelan de Russie

Le président Joe Biden a admis jeudi que Washington n’avait pas réussi à libérer de Russie l’Américain Paul Whelan, contrairement à la basketteuse Brittney Griner, mais a promis ne “jamais” abandonner les efforts en ce sens.

”Hélas, Moscou traite le cas de Paul (Whelan) de façon différente que celui de Brittney, et même si nous avons échoué à obtenir la libération de Paul, nous n’abandonnerons jamais”, a dit Biden au sujet de l’ancien militaire américain, arrêté en décembre 2018 en Russie puis condamné en 2020 à 16 ans de prison pour “espionnage”, une condamnation qu’il a dénoncée comme fabriquée de toutes pièces.


Biden affirme que les Émirats arabes unis ont aidé à la libération de Brittney Griner par la Russie

Le président américain Joe Biden a indiqué jeudi que les Émirats arabes unis avaient participé à la procédure d’échange de prisonniers entre les États-Unis et la Russie, comprenant la basketteuse américaine Brittney Griner et le marchand d’armes russe Viktor Bout.

”Je veux aussi remercier les Émirats arabes unis pour nous avoir aidés à faciliter la libération de Brittney. C’est là où elle a atterri”, a déclaré Joe Biden lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...