49 arrestations dans le démantèlement d'un cartel de la drogue européen: 30 tonnes de drogue interceptées

Les autorités européennes et des Emirats arabes unis ont effectué toute une série de perquisitions entre le 8 et le 19 novembre dans le cadre d'un trafic de drogue en Europe, a fait savoir lundi dans un communiqué le service Europol. L'enquête qui a duré deux ans a permis d'arrêter 49 personnes et d'intercepter plus de 30 tonnes de drogue.

Belga
FILE- This Wednesday, Oct. 10, 2018, file photo shows the sun bouncing off the Europol headquarters in The Hague, Netherlands. Europol says law enforcement authorities in six different countries have joined forces to take down a “super cartel” of drugs traffickers controlling about one third of the cocaine trade in Europe. (AP Photo/Peter Dejong, File)
FILE- This Wednesday, Oct. 10, 2018, file photo shows the sun bouncing off the Europol headquarters in The Hague, Netherlands. Europol says law enforcement authorities in six different countries have joined forces to take down a “super cartel” of drugs traffickers controlling about one third of the cocaine trade in Europe. (AP Photo/Peter Dejong, File) ©Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved

Le cartel en question représenterait un tiers des importations de cocaïne en Europe, selon Europol. Les perquisitions les plus récentes portaient sur le centre de commandement et de contrôle et l'infrastructure logistique de l'organisation.

Les services de police belge, français, espagnols et néerlandais ont pris part à ces opérations. En Belgique, ce sont les polices judiciaires fédérales anversoise et bruxelloise qui ont été sollicitées. Dix personnes ont été appréhendées chez nous.

De son côté, le ministère public néerlandais a donné plus de précisions sur le profil de deux suspects originaires des Pays-Bas. Le premier, âgé de 37 ans, de nationalités néerlandaise et marocaine, est poursuivi pour avoir introduit des milliers de kilos de cocaïne aux Pays-Bas en 2020 et 2021. Il est aussi inculpé d'appartenance à une organisation criminelle, de blanchiment d'argent, de corruption de fonctionnaire et de détention d'armes à feu.

L'autre Néerlandais, âgé de 40 ans, possède la nationalité bosnienne. Il est suspecté de trafic de drogue et de trafic de matières premières destinées à la confection de drogue.

Tous deux ont été arrêtés à Dubai. Les autorités néerlandaises ont demandé leur extradition.

Les Emirats arabes unis et les Etats-Unis prenaient également part à l'enquête.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...