Guerre en Ukraine : Kiev toujours privée d’électricité au lendemain de frappes russes

Une grande partie des habitants de Kiev étaient toujours privés d’électricité jeudi au lendemain de frappes russes visant les infrastructures énergétiques ukrainiennes. Selon le maire de Kiev, Vitali Klitsjko, " 70% de la capitale est privée de courant ".

Belga
 70% de la capitale ukrainienne est privée de courant.
70% de la capitale ukrainienne est privée de courant. ©AFP

L’approvisionnement en eau a pu être rétabli pendant la nuit sur la rive gauche du Dniepr, qui traverse la capitale. Les habitants de la rive droite devraient retrouver l’accès à l’eau courante dans la matinée, a précisé le maire sur Telegram. 

Le rétablissement de l’électricité prendra plus de temps dans la mesure où l’infrastructure a été endommagée.

Mercredi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dénoncé devant le Conseil de sécurité des Nations unies un "crime contre l’humanité" perpétré, selon lui, par la Russie. "Avec des températures en dessous de zéro, plusieurs millions de gens sans fourniture d’énergie, sans chauffage et sans eau, il s’agit évidemment d’un crime contre l’humanité", a-t-il fustigé, via une liaison vidéo durant une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU qu’il avait lui-même réclamée.