L’Ukraine demande « un accès immédiat » au site en Pologne où un missile est tombé

L’Ukraine a demandé mercredi " un accès immédiat " au site en Pologne où est tombé la veille un missile, dont Varsovie a jugé " hautement probable " qu’il s’agisse d’un projectile antiaérien ukrainien.

 Le site touché par un missile, à la frontière avec l’Ukraine.
Le site touché par un missile, à la frontière avec l’Ukraine. ©AFP

"L’Ukraine demande un accès immédiat au site de la frappe pour les représentants de la Défense et des garde-frontières", a réclamé sur Twitter le secrétaire du Conseil national de sécurité et de défense ukrainien, Oleksiï Danilov, qui a dit souhaiter "un examen conjoint de l’incident".

"Nous sommes prêts à remettre la preuve de la trace russe que nous avons", a-t-il affirmé, alors que Moscou a formellement nié être responsable de ce tir.

Le secrétaire du Conseil national de sécurité et de défense ukrainien a ajouté que Kiev "attend des informations de nos partenaires, à partir desquelles ils ont conclu qu’il s’agissait d’un missile ukrainien de défense antiaérienne".

Un peu plus tôt mercredi, le président polonais Andrzej Duda avait dit considérer comme "hautement probable" que le missile qui a tué deux personnes mardi en Pologne à la frontière avec l’Ukraine ait été utilisé par la défense ukrainienne.