Le président polonais juge « hautement probable » que le missile provienne de la défense ukrainienne

Le président polonais Andrzej Duda a considéré mercredi comme " hautement probable " que le missile qui a tué deux personnes à la frontière avec l’Ukraine ait été utilisé par la défense ukrainienne.

"Rien n’indique qu’il s’agissait d’une attaque intentionnelle contre la Pologne", a affirmé Duda à la presse.

"Il y a une forte probabilité qu’il s’agisse d’un missile qui a simplement été utilisé par la défense antimissile ukrainienne", a-t-il poursuivi.

C’est "probablement un accident malheureux, hélas", a-t-il ajouté.