De rares photos de la Nuit de Cristal récemment découvertes et publiées

Le mémorial israélien de l’Holocauste, Yad Vashem, a publié pour la première fois des photographies rares du pogrom qui se déroula les 9 et 10 novembre 1938 en Allemagne nazie, à l’occasion du 84e anniversaire de cet événement, a communiqué jeudi l’agence de presse allemande DPA.

Ces photos font partie d’une collection récemment cédée au mémorial israélien, a déclaré jeudi un porte-parole à Jérusalem. Elles montrent des destructions et des attaques contre la communauté juive lors de ce pogrom de deux jours connu sous le nom de Nuit de Cristal, a-t-il indiqué. Ces clichés ont été pris par des photographes nazis dans les villes allemandes de Nuremberg et de Fürth.

Sur ces images, "nous voyons des SS et de SA en train de mettre le feu, vandaliser des maisons et des commerces juifs et humilier la population juive", décrit Jonathan Matthew, responsable de la photographie à Yad Vashem. "Tout cela sert de preuve supplémentaire que ces actions ont été décidées en haut lieu et qu’il ne s’agissait pas d’agissements spontanés d’un public enragé, comme ils ont essayé de le faire croire".

Le mémorial considère que cette violence a ouvert la voie à l’Holocauste au cours duquel six millions de Juifs ont été assassinés.

Tout cela sert de preuve supplémentaire que ces actions ont été décidées en haut lieu et qu’il ne s’agissait pas d’agissements spontanés d’un public enragé, comme ils ont essayé de le faire croire

L’album photo a été trouvé dans la maison d’un soldat américain juif, selon le mémorial. Celui-ci a servi dans la division de contre-espionnage de l’armée américaine en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Après sa mort, sa fille et ses petits-enfants ont découvert l’album en faisant le ménage.

"Lorsque j’ai ouvert l’album, j’ai eu l’impression d’avoir les mains brûlées", témoigne Elischeva Avital, petite-fille du soldat. Celui-ci n’avait jamais parlé de ses expériences pendant la guerre.