La Corée du Nord tire un « missile balistique non identifié », selon l’armée sud-coréenne

Le gouvernement japonais a également confirmé le lancement en écrivant sur Twitter que Pyongyang « a lancé un missile balistique présumé ».

La Corée du Nord tire un « missile balistique non identifié », selon l’armée sud-coréenne
©AFP

La Corée du Nord a tiré mercredi au moins un missile balistique, a indiqué l’armée sud-coréenne, dernier lancement en date de Pyongyang après une série record d’essais d’armements au début du mois.

"La Corée du Nord (a tiré) un missile balistique non identifié en direction de la mer de l’Est", aussi connue sous le nom de mer du Japon, a rapporté l’état-major interarmées de Séoul.

Aucune information supplémentaire n’a été apportée par l’armée sud-coréenne.

Le gouvernement japonais a également confirmé le lancement en écrivant sur Twitter que Pyongyang "a lancé un missile balistique présumé".

Au début du mois, la Corée du Nord a procédé à une rafale de lancements, dont celui d’un missile balistique intercontinental qui a apparemment échoué selon Séoul.

Pyongyang a également tiré un missile balistique qui a franchi la ligne servant de frontière maritime de fait entre les deux pays et est tombé près des eaux territoriales de la Corée du Sud.

Le président sud-coréen Yoon Suk-yeol avait alors qualifié le tir d’"invasion territoriale de fait".