Climat: des activistes bloquent les jets privés à l’aéroport de Schiphol

Une centaine d’activistes pour le climat ont bloqué des jets privés samedi à l’aéroport de Schiphol, près d’Amsterdam, aux Pays-Bas.

 Une centaine d’activistes pour le climat ont bloqué des jets privés samedi à l’aéroport de Schiphol, près d’Amsterdam, aux Pays-Bas
Une centaine d’activistes pour le climat ont bloqué des jets privés samedi à l’aéroport de Schiphol, près d’Amsterdam, aux Pays-Bas ©AFP

Les manifestants se sont assis sous les appareils, les empêchant de décoller.

Selon RTL Nieuws, les activistes, qui font partie des organisations Extinction Rebellion et Greenpeace Nederland, ont sectionné les barrières de l’aéroport pour pénétrer sur le tarmac à vélo. Certains se sont également enchaînés à des jets. Les vols privés se font depuis une piste et un terminal ad hoc à Schiphol.

"Schiphol doit réduire fortement la voilure", estime Faiza Oulahsen de Greenpeace, citée par l’agence de presse néerlandaise ANP. "Il n’est pas logique qu’autant de vols privés partent chaque jour de l’aéroport."

Selon le bureau d’études CE Delft, mandaté par Greenpeace, autant de vols ont déjà décollé des aéroports de Schiphol et Rotterdam-La Haye au cours des neufs premiers mois de l’année que durant toute l’année 2019, pré-pandémie. Plus d’un tiers de ces vols faisaient moins de 500 km et près de 11% moins de 250 km. Les émissions de gaz à effet de serre par passager d’un vol privé sont environ cinq fois plus élevées que pour un vol de ligne classique. 

Des manifestations ont par ailleurs été organisées à l’aéroport et à proximité.

La gendarmerie (Koninklijke Marechaussee) néerlandaise a indiqué sur Twitter que plusieurs personnes avaient été interpellées.