Présidentielle au Brésil: Lula confiant « dans une victoire de la démocratie », Bolsonaro sûr de gagner

Le candidat de gauche Luiz Inacio Lula da Silva a dit sa « confiance dans une victoire de la démocratie » en votant dimanche matin peu après son rival, le président sortant d’extrême droite Jair Bolsonaro, pour le second tour de l’élection présidentielle au Brésil dont les résultats s’annoncent serrés.

Belga
Le candidat de gauche Luiz Inacio Lula da Silva a dit sa «confiance dans une victoire de la démocratie» en votant dimanche
Le candidat de gauche Luiz Inacio Lula da Silva a dit sa «confiance dans une victoire de la démocratie» en votant dimanche ©AFP

Chemise blanche à manches longues, Lula, 77 ans, qui a voté à Sao Bernardo do Campo, la ville du sud-est où il a fait ses débuts en tant que dirigeant syndical, a dit espérer que l’issue de ce scrutin, dont il est le favori, permettra "de restaurer la paix entre les Brésiliens", à l’issue d’une campagne ultra-polarisée.

Jair Bolsonaro, 67 ans, se disant lui aussi sûr de sa victoire, a été parmi les premiers des 156 millions d’électeurs à voter dès l’ouverture à 08H00 (12H00 HB), dans le quartier Vila militar de Rio de Janeiro.

"Si Dieu le veut on va gagner ce soir. Ou mieux encore, le Brésil sera victorieux ce soir", a déclaré le président, très souriant, vêtu d’un t-shirt avec l’inscription "Brésil" jaune et vert, aux couleurs du drapeau du Brésil affectionné par les bolsonaristes.

La campagne entre les deux hommes que tout oppose s’est déroulée dans un climat brutal et ultra-polarisé qui les a vus s’insulter copieusement pendant que les réseaux sociaux charriaient des torrents de désinformation.

Si les sondages prédisent depuis des mois un troisième mandat de quatre ans à Luiz Inacio Lula da Silva après ceux de 2003 à 2010, Jair Bolsonaro, peut encore y croire.

Selon l’ultime enquête Datafolha samedi soir, l’écart s’est resserré, avec une victoire de Lula à 52%/48%. La marge d’erreur est de 2 points et les sondages avaient lourdement sous-estimé le score de Bolsonaro au 1er tour (43% contre 48% pour Lula).

Les bureaux fermeront à 17H00 (21H00 HB), 12 gouverneurs d’Etats brésiliens seront également élus, et le nom du président de l’immense pays aux 215 millions d’habitants sera connu avant 20H00 (00H00 HB).