Elon Musk rentre au siège de Twitter avec un lavabo dans les mains, dénouement imminent ? (vidéo)

A deux jours de la date limite du rachat de Twitter, Elon Musk a publié une vidéo de lui entrant dans le siège social et s’est renommé « Chef Twit » sur son compte Twitter.

La Rédaction de L'Avenir
Elon Musk rentre au siège de Twitter avec un lavabo dans les mains, dénouement imminent ? (vidéo)
©AFP

"Let that sink in" s’exclamait hier soir Elon Musk sur son compte Twitter. L’expression anglaise signifie "je vous laisse absorber l’information", mais le milliardaire a souhaité donner un contenu plus imagé à ses followers et a publié une vidéo loufoque, dans laquelle il entre dans le siège social du réseau social, un lavabo dans les mains (lavabo se disant aussi "sink" en anglais).

Musk ne s’est pas arrêté là dans les jeux de mots puisqu’il s’est également renommé "Chief Twit" dans sa description, "Twit" signifiant aussi "crétin, idiot en anglais". Enfin, le milliardaire encore diverti dans deux autres tweets.

Un premier où il indique avoir rencontré " beaucoup de personnes cool ", à Twitter, ce qui peut sembler ironique au vu de ses déclarations d’il y a une semaine, dans lesquelles il annonçait souhaiter licencier plus de 5.000 salariés de la firme.

Enfin un deuxième tweet, plus raisonné mais peut-être plus burlesque encore, dans laquelle il loue le réseau social à l’oiseau bleu. Selon lui, Twitter permet en effet de diffuser de l’information sans forcément devoir jouir de la crédibilité d’un grand média.

Cela peut-être vu comme une énième attaque contre les médias traditionnels par le fondateur de Tesla, et donc une nouvelle affirmation de sa volonté d’acheter l’entreprise.

Deux jours avant le gong

Pour rappel, Twitter et Elon Musk, c’est une histoire qui commence à dater. Le milliardaire avait fait une offre de 44 milliards de dollars pour racheter le réseau fin avril. L’offre avait été accepté par la firme basée à San Francisco, mais avec méfiance, Musk ayant longtemps critiqué publiquement le fonctionnement de Twitter.

La méfiance était fondée puisqu’en juillet Elon Musk décide de se retirer unilatéralement de la transaction, ce que n’a pas accepté le réseau social qui a porté plainte. Alors que le procès devait se tenir mi-octobre, le fantasque propriétaire de Tesla a encore surpris, en annonçant qu’il avait finalement l’intention de conclure l’achat au prix initialement proposé. La justice américaine a ensuite donné aux deux parties jusqu’au 28 octobre pour s’entendre, faute de quoi un procès aura lieu en novembre.

Ces déclarations, à deux jours de la date limite, semblent donc aller dans le sens d’un rachat de Twitter par le milliardaire. Cela créerait évidemment un changement profond des règles de l’entreprise, puisque Musk a déjà prévenu qu’il allait licencier d’une part, mais surtout qu’il souhaitait une modération moindre des contenus publiés.