La Belge Natacha de Crombrugghe retrouvée morte au Pérou 8 mois et demi après sa disparition

La triste nouvelle a été confirmée dans la nuit de jeudi à ce vendredi 7 octobre : les restes osseux retrouvés il y a quinze jours dans un canyon des Andes péruviennes appartiennent bien à Natacha de Crombrugghe. La touriste de 28 ans était portée disparue depuis fin janvier.

Belga

« Le bureau du procureur provincial (...) a confirmé que les restes de squelette découverts dans le lit de la rivière Colca, à Huambo (région d’Arequipa, sud-est du Pérou), appartiennent à la touriste belge Natacha de Crombrugghe », a indiqué le parquet péruvien dans un communiqué.

Les parents ont confirmé le décès

La dépouille, retrouvée le 21 septembre, a été identifiée "grâce à un test ADN effectué sur les parents de la victime", a fait savoir le bureau du procureur.

"Nous venons de recevoir les résultats des tests ADN, il s’agit bien de notre fille", ont confirmé les parents de la défunte à Belga. "L’enquête policière se poursuit pour déterminer si Natacha est tombée par accident dans la rivière lors de son trek dans le canyon de Colca le 24 janvier dernier ou s’il s’agit d’un homicide."

Natacha de Crombrugghe, âgée de 28 ans, était portée disparue depuis le 24 janvier 2022. La touriste belge effectuait un trek au Pérou. Elle avait laissé un sac à dos dans sa chambre d’hôtel à Cabanaconde, un petit village perché à plus de 3.000 mètres d’altitude dans les Andes péruviennes, avant de partir seule, le 24 janvier vers 05h00, pour aller contempler le canyon de Colca, l’un des plus profonds du monde.

+ MISE À JOUR | Voici la raison probable de la mort de Natacha de Crombrugghe