Guerre en Ukraine: accord de l’UE sur un 8e paquet de sanctions contre la Russie

Les ambassadeurs des 27 États membres de l’UE ont atteint mercredi un accord pour imposer une nouvelle salve de sanctions à la Russie, à la suite de la récente annexion par Moscou de plusieurs régions ukrainiennes. Il s’agira du 8e « paquet » de sanctions européennes visant Moscou.

Belga
 Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne.
Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne. ©AFP

Il sera adopté par procédure écrite dans les prochaines heures, puis les sanctions seront publiées en détail, jeudi, au Journal officiel de l’UE pour entrée en vigueur immédiate.

La présidence tchèque du Conseil de l’UE évoque notamment via Twitter une nouvelle interdiction de fournir des services légaux, IT ou d’ingénierie aux entités russes.

Le nouveau train de sanctions qu’avait proposé la Commission européenne fin septembre comprend aussi un plafonnement du prix du pétrole russe. Le principe de cette mesure avait été décidé au niveau du G7, mais éveillait des réticences chez certains États membres, alors que les sanctions nécessitent l’unanimité. Une semaine après l’annonce de la Commission, cette unanimité a été trouvée, mais les détails concrets (le prix de plafonnement, notamment) devraient encore être fixés.

Il y aura également de nouvelles interdictions d’importation de produits russes (pour une valeur de 7 milliards d’euros selon la Commission), mais qui n’incluent pas les diamants, malgré les appels en ce sens.