Khosta-2: un nouveau coronavirus résistant aux vaccins découvert chez des chauves-souris

Des scientifiques ont récemment découvert un virus de la même famille que le SARS-CoV-2. Problème : le Khosta-2 - c’est son nom - résiste aux vaccins existants.

La Rédaction de L'Avenir
 Un nouveau coronavirus résistant aux vaccins a été découvert chez des chauves-souris.
Un nouveau coronavirus résistant aux vaccins a été découvert chez des chauves-souris. ©AFP (Illustration)

Alors que Sciensano s’attend à une nouvelle vague de contaminations au coronavirus à la mi-octobre, une étude scientifique publiée la semaine dernière assure qu’un virus de la famille du SARS-CoV-2 – le Khosta-2 – a été détecté depuis 2020 chez des chauves-souris en Russie. Rien d’anormal - tant ces animaux transportent souvent ce type de bactéries - si ce n’est que les dernières recherches indiquent que ce nouveau coronavirus se transmet aux humains et résiste bien aux vaccins actuels.

Interrogé par le "Time", Michael Letko, professeur à l’Université de l’État de Washington, estime qu’il est "préoccupant de voir qu’il existe des virus circulant dans la nature qui peuvent se lier aux récepteurs humains et ne sont pas neutralisés par les réponses vaccinales actuelles".

Seul point positif: le Khosta-2 ne semble pas provoquer de formes graves chez l’homme. À moins qu’il n’évolue dans le temps, comme ça a déjà été le cas avec le SARS-CoV-2. "Lorsque des coronavirus apparentés pénètrent dans le même animal et dans les mêmes cellules, ils peuvent alors se recombiner et produire un nouveau virus, explique le professeur Letko. L’inquiétude est que le SARS-CoV-2 pourrait se propager aux animaux infectés par le Khosta-2, se recombiner, puis infecter les cellules humaines. Ils pourraient être résistants à l’immunité vaccinale et porter des facteurs plus virulents."

La semaine dernière, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait annoncé que la fin de la pandémie de coronavirus était en vue.