Après la Corse, l’Italie frappée par la tempête: 2 morts, grande roue devenue folle et chute à Venise

Deux personnes sont mortes jeudi lors d’une tempête qui a arraché des arbres et emporté des toits en Toscane, a annoncé cette région du centre de l’Italie, où une cinquantaine de blessés sont également à déplorer.

T.Be.
(Avec AFP)
 Quelques fragments du clocher de la basilique Saint-Marc à Venise sont tombés durant le passage de la tempête.
Quelques fragments du clocher de la basilique Saint-Marc à Venise sont tombés durant le passage de la tempête. ©AFP

L’agence de protection civile a préparé des hébergements d’urgence dans des écoles et des gymnases pour les personnes contraintes de quitter leur domicile après que des vents violents et des pluies torrentielles ont frappé la région entre la côte et la ville touristique de Florence, tuant un homme à Lucques et une femme à Carrare.

Tous deux ont été victimes de chutes d’arbres, selon les médias locaux.

Plusieurs personnes ont également été blessées par la chute d’arbres au camping de Marina di Massa, en bord de mer, tandis que quatre autres ont été transportées d’urgence à l’hôpital dans la ville médiévale de Barga après que la voiture dans laquelle elles se trouvaient a été frappée par un toit arraché, selon le site d’information locale Toscana in Diretta.

Selon les experts, le changement climatique dû à l’activité humaine accroît l’intensité et la fréquence des phénomènes météorologiques extrêmes, tels que les vagues de chaleur, les sécheresses et les incendies de forêt, mais aussi les tempêtes accompagnées de fortes pluies.

Dégâts place Saint-Marc

Une grande partie de la péninsule est touchée par ces tempêtes: quelques fragments du clocher de la basilique Saint-Marc à Venise sont ainsi tombés jeudi. La Vénétie, qui inclut Venise, a décrété l’état d’urgence, de même que la Toscane.

Milan, tout comme Florence, a décidé de fermer les parcs et jardins publics vendredi et a demandé aux habitants de ne pas stationner ou passer à pied sous les arbres et de s’assurer que rien sur leurs balcons ne risque de tomber.

À Piombino, ville côtière proche de la Corse, les images impressionnantes d’une grande roue devenue folle ont circulé. Des photos de voitures écrasées par des arbres ont également fait leur apparition sur les réseaux sociaux.

Les pompiers ont effectué plus de 150 interventions à travers les provinces du nord-ouest que sont la Ligurie et la Toscane. La province centrale d’Émilie-Romagne a également été sévèrement touchée par les intempéries.

Ces conditions météorologiques extrêmes ont endommagé des bâtiments et provoqué des coupures de courant dans certaines régions.

L’Italie a dû faire face à des conditions météorologiques extrêmes tout l’été.