Les restes de deux enfants retrouvés dans des valises vendues aux enchères en Nouvelle-Zélande

La police néo-zélandaise a ouvert une enquête après qu’une famille a trouvé des restes humains dans des valises. Celles-ci avaient été achetées lors d’une vente aux enchères.

T.Be.
(Avec AFP)
 (photo d’archives)
(photo d’archives) ©AFP

Il s’agit des restes de deux enfants, en âge d’être à l’école primaire, a confirmé jeudi la police néo-zélandaise. Les valises ont été achetées aux enchères par une famille dans un entrepôt d’Auckland.

Il semblerait que la famille ait acheté toute une remorque de marchandises – dont les valises – auprès d’une société de stockage locale jeudi dernier. Celle-ci vidait un casier avec des biens visiblement abandonnés.

Lors de ventes aux enchères similaires, les enchérisseurs n’ont généralement pas l’occasion d’inspecter de près les objets abandonnés avant de les acheter, et de nombreuses enchères sont placées dans l’espoir d’un butin surprise. Un butin plutôt macabre ici…

Selon l’inspecteur Tofilau Faamanuia Vaaelua, les corps étaient probablement conservés depuis plusieurs années et les victimes auraient entre cinq et dix ans.

La police doit encore procéder à un examen post-mortem complet et a des tests ADN pour confirmer l’identité des enfants.