Le phénomène du double jet-stream favorise les vagues de chaleur en Europe

Les vagues de chaleur se suivent et se répètent en Europe occidentale. Le phénomène du double jet-stream explique en partie l’augmentation de cette tendance.

T.Be.
Le phénomène du double jet-stream favorise les vagues de chaleur en Europe
©AFP

La chaleur s’invite fréquemment et stagne plus facilement en Europe occidentale, cet été 2022 en est la parfaite illustration. Avec toutes les conséquences qu’on connaît: incendies gigantesques, sécheresse extrême, cours d’eau asséchés

Le mois dernier, la revue Nature a publié un article éclairant sur le phénomène du double jet-stream. Selon les conclusions du texte, "l’accélération de la tendance des vagues de chaleur en Europe occidentale est liée à des doubles jet-streams plus persistants au-dessus de l’Eurasie".

Selon les auteurs, le double jet-stream causerait une hausse de 35% du nombre de canicules. Un chiffre significatif.

Mais c’est quoi ce double jet-stream?

De nombreux sites et météorologues se sont penchés sur la question du dédoublement du jet-stream, ou courant jet, l’expliquant et le vulgarisant depuis la publication de l’article dans Nature.

De façon schématique, un jet-stream est un courant de vents à haute altitude (entre 8 et 15 km au-dessus du niveau de la mer), allant généralement de l’ouest vers l’est, qui fait le tour du globe en ondulant, séparant deux masses d’air distinctes.

 Le courant jet polaire sépare l’air froid polaire de l’air chaud subtropical. C’est lui qui traverse normalement l’Europe. Mais il a tendance à se dédoubler désormais.
Le courant jet polaire sépare l’air froid polaire de l’air chaud subtropical. C’est lui qui traverse normalement l’Europe. Mais il a tendance à se dédoubler désormais. ©Lyndon State College Meteorology

Normalement, le courant jet polaire ondule au niveau de l’Atlantique, en remontant vers le nord, puis il redescend sur l’Europe. Selon sa position, ce courant d’air favorisera les dépressions sur telles ou telles régions.

Sauf que le réchauffement climatique influence directement le courant jet, car les différences de températures s’atténuent avec le réchauffement plus important des zones les plus froides, déplaçant le mouvement du jet-stream, influençant ses ondulations et sa vitesse au gré des températures.

Le courant jet a alors tendance à se scinder en deux, avec une branche filant vers le nord du continent et une autre vers le sud.

Entre les deux branches, le continent européen se retrouve coincé dans un air peu mobile, qui peut gagner rapidement en température en été, lorsque le soleil cogne.

 Le site météo-villes.com schématise ici une situation de dédoublement du jet-stream.
Le site météo-villes.com schématise ici une situation de dédoublement du jet-stream. ©Meteo-villes.com

Toujours selon les auteurs parus dans Nature, "nous constatons que les occurrences de double jet-stream sont particulièrement importantes pour les vagues de chaleur en Europe occidentale, expliquant jusqu’à 35% de la variabilité des températures".

Ils identifient également l’Europe comme une zone "présentant des tendances à la hausse (des températures) trois à quatre fois plus rapides que le reste des latitudes moyennes du nord au cours des 42 dernières années".

L’été 2022 a bien vu le dédoublement du jet-stream se produire selon les observations. L’Europe devrait encore connaître fréquemment ce genre d’épisodes, à la faveur du réchauffement climatique.