Une femme condamnée à 50 ans de prison pour une fausse couche au Salvador

À peine âgée de 21 ans, Lesly a été condamnée à 50 ans de prison pour « homicide aggravé » à la suite d’une fausse couche.

La Rédaction de L'Avenir
 San Salvador, la capitale du pays.
San Salvador, la capitale du pays. ©Milosz Maslanka - stock.adobe.co

Il y a quelques jours, une jeune femme de 21 ans a été condamnée à la peine maximale au Salvador. Pour quel motif? "Homicide aggravé" après avoir été victime d’une urgence obstétrique.

C’est la première fois qu’une femme est condamnée à 50 ans de prison, dans ce pays où la justice a déjà appliqué de nombreuses peines pour des fausses couches.

Femme pauvre, Lesly vit avec ses 6 frères et sœurs dans un endroit où elle n’a accès ni à l’électricité, ni à l’eau potable.

En juin 2020, alors âgée de 19 ans, elle a fait une fausse couche alors qu’elle ne savait même pas qu’elle était enceinte. C’était sa première grossesse.

Elle a alors été envoyée en prison pour "homicide aggravé" par le parquet qui estimait que Lesly avait caché sa grossesse à sa famille et a tué le bébé.

"Les mères sont la source de protection de leurs enfants dans toutes les circonstances de la vie, et vous ne l’avez pas été", lui a reproché le juge, comme l’explique au Monde Abigail Cortez, avocate du Collectif citoyen pour la dépénalisation de l’avortement.