Russie: l’opposant Navalny confirme avoir été transféré dans une autre prison

L’opposant numéro 1 du président russe Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, a confirmé mercredi qu’il avait été transféré dans une autre prison, plus éloignée de Moscou que la précédente et réputée pour les mauvais traitements infligés à des détenus.

Belga
 Alexeï Navalny
Alexeï Navalny ©AFP

Mardi, les avocats de la bête noire du Kremlin avaient annoncé avoir appris son transfert vers un autre établissement sans toutefois savoir lequel, ce qui a suscité l’inquiétude de ses proches et partisans.

"Bonjour à tous depuis la (prison) à régime sévère. Hier (mardi), j’ai été transféré au IK-6 ‘Melekhovo’", un établissement situé à environ 250 km à l’est de Moscou, a déclaré M. Navalny dans un post sur Instagram.

Cette prison, qui se trouve près de la ville de Vladimir, a fait l’objet de nombreuses enquêtes journalistiques sur des accusations de mauvais traitements infligés aux détenus.

Une porte-parole de M. Navalny, Kira Iarmych, avait déclaré en mai que cette prison était l’"une des plus effrayantes de Russie", affirmant que "des détenus y sont torturés et tués".

M. Navalny, âgé de 46 ans, était précédemment écroué dans la colonie de Pokrov, à 100 km de Moscou, déjà considérée comme une des plus dures de Russie.

Ce déménagement carcéral est dû au fait qu’une peine de prison prononcée en mars contre M. Navalny dans l’une des multiples affaires judiciaires le visant est entrée en vigueur, a expliqué mardi son avocate Olga Mikhaïlova.

Blogueur anticorruption et principal opposant de M. Poutine, Alexeï Navalny a été arrêté en janvier 2021 à son retour de Berlin, où il avait passé plusieurs mois en convalescence après avoir survécu de peu à un empoisonnement dont il tient le président russe Vladimir Poutine pour responsable.