Les trois mois de guerre en Ukraine résumés en une carte animée (vidéo)

Un Ukrainien a utilisé le site Liveuamap.com, un site créé en 2014 par un ingénieur ukrainien à la suite de l’annexion de la Crimée par la Russie, pour illustrer les premiers mois de l’invasion russe.

La Rédaction de L'Avenir
Les trois mois de guerre en Ukraine résumés en une carte animée (vidéo)
©Hans Lucas via AFP

98 secondes pour résumer trois mois de guerre.C’est ce qu’est parevenu à faire Aleksandr Filonichev, un Ukrainien qui dit habiter à Kiev sur son profil Facebook.Dans une vidéo, il montre les impacts et les avancées russes en Ukraine depuis le début de la guerre.

24 février 2022, 3 heures du matin. Les premiers bombardements tombent sur l’Ukraine, l’invasion a débuté. Les missiles pleuvent sur le pays dès les premiers jours de la guerre. Des patchs de couleur rouge montrant l’avancée des troupes de Vladimir Poutine dans territoire ukrainien apparaissent rapidement

Kharkiv, Marioupol, Kiev... Ces villes désormais bien connues du monde entier sont pilonnées. L’ouest reste relativement épargné depuis l’invasion, ce qui explique l’afflux de déplacés dans la dernière grande ville avant la frontière polonaise, Lviv.

Les premiers jours, l’armée russe avance rapidement et s’installe durablement au sud et à l’Est dans le Donbass, où se situent les régions séparatistes de Lougansk et Donetsk soutenues et reconnues par Moscou. Au cours du mois de mars, l’avancée s’avère en revanche beaucoup plus lente au nord. La ténacité de la résistance ukrainienne porte ses fruits.

Une carte vue près d’un million de fois

Fin mars et début avril, les reconquêtes ukrainiennes apparaissent en bleu clair, d’abord autour de la capitale Kiev, puis plus à l’est jusqu’à Kharkiv. C’est le moment que choisit la Russie pour annoncer un changement de tactique et une concentration sur le Donbass. Depuis, la zone est visée par des frappes incessantes. Malgré tout, les positions russes restent figées, les zones rouges ne progressent plus. La vidéo se termine au 26 mai.

“Tous les événements ont une source. Ma carte montre seulement une partie des événements du site Liveuamap.com: bombardements, rockets, explosions”, précise le créateur de la vidéo sur son compte Facebook.