La richesse mondiale a établi un niveau record en 2021, malgré la pandémie

La richesse mondiale a augmenté de 10,3% pour atteindre 473.000 milliards de dollars en 2021, principalement en raison du boom boursier, selon le rapport du Boston Consulting Group (BCG) publié jeudi.

Belga
 Image d’illustration
Image d’illustration ©BELGA/AFP

Il s’agit de la plus forte augmentation en plus d’une décennie. Le groupe des "super-riches", défini par le BCG comme ceux disposant d’actifs de plus de 100 millions de dollars, a accueilli environ 300 nouvelles personnes. Les États-Unis comptent le plus grand nombre de membres dans ce club exclusif avec 25.800 personnes, suivis de la Chine avec 8.500 membres. L’Allemagne occupe la troisième place.

Dans le monde, environ 69.000 "super-riches" possèdent 15% des actifs financiers investissables. Les actifs corporels, y compris l’immobilier, l’art et l’or, ont augmenté de 11% pour atteindre 13.000 milliards de dollars en 2021. L’immobilier en particulier connaît une forte croissance depuis un certain temps.

Malgré l’impact économique de la guerre en Ukraine, le rapport du BCG prédit que la richesse mondiale continuera de croître, et particulièrement en Asie.