Élections législatives françaises 2022: qu’est-ce qui différencie un sénateur d’un député?

L’Assemblée nationale en France sera bientôt totalement renouvelée, lors des élections législatives, les 12 et 19 juin 2022. Il faudra attendre septembre 2023 pour les prochaines élections sénatoriales. Quelle différence de fonction entre un député et un sénateur ? Explication.

La rédaction
 Le Sénat et l’Assemblée nationale font partie du pouvoir législatif, mais n’ont pas exactement la même fonction.
Le Sénat et l’Assemblée nationale font partie du pouvoir législatif, mais n’ont pas exactement la même fonction. ©BELGAIMAGE

Les députés et les sénateurs qui siègent en France sont appelés « parlementaires », car ces deux groupes forment le Parlement. Ils ont une mission proche, mais avec des différences, et exercent le pouvoir législatif, celui de faire les lois et de contrôler le pouvoir exécutif (gouvernement).

L’Assemblée nationale, dont les 577 membres seront élus pour 5 ans lors des législatives des 12 et 19 juin prochains, est la chambre basse, tandis que le Sénat, avec 328 sénateurs, est la chambre haute, dans ce système dit "bicaméral" (deux chambres).

Le Sénat est renouvelé par moitié tous les 3 ans. La durée d’un mandat de sénateur est donc de 6 années. Le Sénat, contrairement à l’Assemblée, ne peut pas être dissous. Le mandat d’un sénateur est donc toujours de 6 années.

Quel mode de scrutin au Sénat et à l’Assemblée nationale?

Le mode de scrutin diffère également entrée les deux chambres: si les députés sont élus au suffrage universel direct via un double scrutin (le même que pour l’élection présidentielle), les sénateurs sont, quant à eux, élus au suffrage universel indirect. C’est un collège de grands électeurs (eux-mêmes élus), composés de maires, de conseillers municipaux, départementaux et régionaux, ainsi que de l’ensemble des parlementaires, qui les élit. Pour être élu sénateur, il faut avoir 24 ans minimum. Pour être député, être majeur suffit.

Les sénateurs sont élus par département. Plus un département compte d’habitant, au plus nombreux seront les sénateurs. Par exemple, le département de Paris, très peuplé, compte douze sénateurs tandis que les Côtes-d’Armor en comptent seulement trois.

Le nombre de députés correspond quant à lui au nombre de circonscriptions, les divisions du territoire dans le cadre d’une élection. Une circonscription égale un ou une député(e). Il y a donc 577 circonscriptions lors des élections législatives.

Les sénateurs ont pour rôle de représenter et de défendre les intérêts des collectivités territoriales, c’est-à-dire les autorités publiques distinctes de l’État (communes, départements, régions). Les députés, eux, ont pour mission de défendre l’intérêt général.