Jubilé: la reine Elizabeth II absente au 2e jour des célébrations

La famille royale britannique se retrouve ce vendredi pour une messe célébrant les 70 ans du règne historique d’Elizabeth II, mais la souveraine de 96 ans n’y participera pas, apparemment fatiguée par le premier jour des festivités.

AFP
 Elizabeth II n’assistera pas aux festivités de la 2e journée de son jubilé.
Elizabeth II n’assistera pas aux festivités de la 2e journée de son jubilé. ©Photo News

Acclamée par la foule hier jeudi au balcon de Buckingham, la reine Elizabeth II, à la santé fragile, manquera en raison d’"un certain inconfort" le service religieux célébré ce vendredi pour ses 70 ans de règne, une longévité sans précédent pour la monarchie.

" La reine a beaucoup apprécié la parade pour son anniversaire aujourd’hui (jeudi) et le défilé aérien mais elle a ressenti un certain inconfort", a indiqué le palais de Buckingham.

"En prenant en considération le trajet et l’activité requise pour le service d’action de grâce à la cathédrale Saint-Paul, Sa Majesté a conclu à contrecoeur qu’elle ne participerait pas", a-t-il ajouté.

Cette annonce vient relancer les inquiétudes sur l’état de santé déclinant de l’ultrapopulaire souveraine de 96 ans, qui a du mal à marcher et dont les apparitions officielles sont devenues de plus en plus rares depuis une nuit à l’hôpital en octobre.

Hier jeudi soir, la monarque a quand même participé à une cérémonie au château de Windsor, d’où elle a allumé à distance une immense sculpture représentant un arbre de 21 mètres de haut devant le palais de Buckingham. Au même moment, des milliers de signaux lumineux étaient allumés partout au Royaume-Uni et dans les pays du Commonwealth en son honneur.

Elle a ainsi clôturé la première des quatre journées de son jubilé, lors de laquelle elle est apparue deux fois au balcon du palais à la plus grande joie des dizaines de milliers de spectateurs, souriante et vêtue d’un ensemble bleu tourterelle, s’appuyant immobile sur une canne.

Montée sur le trône à 25 ans le 6 février 1952 à la mort de son père George VI, elle était d’abord accompagnée du duc de Kent, un cousin, pour le passage du défilé militaire annuel du "Salut aux couleurs", réunissant plus de 1.200 soldats et des centaines de musiciens.

Elle est revenue au balcon peu après, pour un survol aérien, cette fois accompagnée par 17 membres de la famille royale qui ont des fonctions officielles et leurs enfants.

Les mimiques de son arrière-petit-fils Louis, 4 ans, le plus jeune des enfants du prince William, ont fait fondre le public.