Un séisme de magnitude 6,1 secoue la Chine: au moins 4 morts et 14 blessés

Un séisme de magnitude 6,1 a secoué mercredi la province du Sichuan (au sud-ouest de la Chine), a indiqué le Centre chinois des réseaux sismiques (CENC). Le bilan provisoire est d’au moins quatre morts et 14 blessés

Belga
 Le séisme a touché à 17h locales (9h GMT) le canton de Lushan, situé à environ 100 km à l’ouest de la capitale provinciale Chengdu, a indiqué le CENC. L’épicentre se situait près de Ya’an. 
Le séisme a touché à 17h locales (9h GMT) le canton de Lushan, situé à environ 100 km à l’ouest de la capitale provinciale Chengdu, a indiqué le CENC. L’épicentre se situait près de Ya’an.  ©a3701027 - stock.adobe.com

Quatre morts et 14 blessés: c’est le bilan provisoire d’un séisme de magnitude 6,1 et d’une réplique survenus mercredi après-midi dans la province montagneuse du Sichuan (sud-ouest de la Chine), a indiqué la télévision publique.

Des vidéos publiées sur internet par des médias locaux montrent des lustres qui se balancent au plafond, plusieurs voitures écrasées par des roches détachées d’une falaise ou encore des faux plafonds tombés au sol.

Le séisme d’une profondeur de 17 kilomètres a frappé à 17H00 locales (09H00 GMT) le canton de Lushan, situé à environ 100 km à l’ouest de la capitale provinciale Chengdu, selon le Centre chinois des réseaux sismiques (CENC).

Il s’agit d’une zone rurale montagneuse et habitée.

Ce premier tremblement de terre a été suivi trois minutes plus tard d’une réplique, de magnitude 4,5 et d’une profondeur de 18 kilomètres, dans le canton voisin de Baoxing, toujours selon le CENC.

Le dernier bilan humain de ces séismes fait état "de quatre morts et 14 blessés" qui ont été "acheminés dans des hôpitaux" de la région, a indiqué la télévision publique CCTV.

Environ 4.500 médecins, pompiers, militaires, secouristes ou encore policiers sont déployés "pour les opérations de recherche et de sauvetage, de soins aux blessés, le déblocage des routes et le transfert des habitants en lieu sûr", a-t-elle précisé.

«Vraiment puissant!»

La secousse a été ressentie dans plusieurs villes de la province, notamment à Chengdu, selon des commentaires d’internautes sur le réseau social Weibo.

"J’ai dévalé les six étages de mon bureau à toute vitesse. J’ai l’impression que ce séisme était vraiment puissant!", a indiqué une internaute.

Des bâtiments ont été endommagés dans la zone de l’épicentre mais les autorités n’ont pour l’instant connaissance d’aucun immeuble effondré, ont indiqué les pompiers du Sichuan sur Weibo.

Des images diffusées par CCTV, prises depuis une caméra de surveillance installée dans une salle de classe, montrent des élèves assis devant leur professeur, puis qui se réfugient immédiatement sous les tables dès les premières secousses.

Le chef du Parti communiste chinois (PCC) dans un village proche de l’épicentre, interrogé par le média provincial Hongxing Xinwen, a indiqué que le signal téléphonique était fortement perturbé après le séisme.

L’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS) a évalué la magnitude du premier tremblement de terre à 5,9, pour une profondeur de 10 kilomètres.

Séismes fréquents

Le Sichuan, très montagneux et connu dans le monde entier pour ses réserves de pandas, est généralement frappé plusieurs fois par mois par des séismes d’intensités variables.

En septembre dernier, trois personnes étaient mortes dans cette province lors d’un tremblement de terre et au moins 10.000 personnes avaient été déplacées.

En mai 2008, un séisme très puissant, de magnitude 7,9, avait fait 87.000 morts ou disparus, toujours dans le Sichuan. Il avait constitué un choc national.

Parmi les victimes se trouvaient des milliers d’élèves tués dans l’effondrement d’écoles à la construction précaire. La police avait arrêté à l’époque des militants qui tentaient de compter le nombre précis d’enfants morts dans le désastre.