La dette de Valérie Pécresse «quasiment remboursée»: voici ce qu’il lui manque

Au lendemain de l’élection présidentielle française, la candidate LR avait annoncé accuser une dette de 5 millions d’euros.

La Rédaction de L'Avenir
 L’appel aux dons a permis à la candidate de récolter 3 millions d’euros.
L’appel aux dons a permis à la candidate de récolter 3 millions d’euros. ©AFP

Le bout du tunnel pour Valérie Pécresse? À quelques jours de la fin de sa campagne d’appel aux dons, l’ancienne candidate LR a, en tout cas, quasiment remboursé toute la somme qu’elle avait empruntée.

Invité de RTL jeudi 26 mai, le patron du parti, Christian Jacob affirmait: "Je pense que c’est bouclé, quasiment bouclé". La somme de cinq millions d’euros serait donc "pratiquement" atteinte pour rembourser les frais de campagne, alors que la date d’échéance est fixée au 31 mai.

3 millions de dons

Selon Le Parisien, l’appel aux dons lancé par la candidate qui avait récolté 4,8% des suffrages aupremier tour de l’élection présidentielle, lui a permis de déjà récolter près de 3 millions d’euros.

1,7 million d’euros supplémentaire a été apporté à la présidente de la région Île-de-France par le parti LR, selon le sénateur et trésorier de la campagne de Valérie Pécresse, Philippe Mouiller.

"Il manque environ 300 000 euros", a ajouté le trésorier de la campagne, soulignant qu’il restait encore "quelques jours de collecte".