Guerre en Ukraine: ce qu’il faut retenir de ce mardi 24 mai 2022

Invasion de l’Ukraine par l’armée russe : on fait le point sur ce qui a fait l’actu ce mardi 24 mai.

La Rédaction de L'Avenir

La région de Lougansk presque entièrement envahie après 3 mois de guerre

La guerre en Ukraine entre dans son quatrième mois, au moment où les troupes russes concentrent leur offensive sur la dernière poche de résistance de la région de Lougansk , dans le Donbass (est).

Feu vert de l’UE pour la nouvelle tranche de 500 millions d’euros d’armes à l’Ukraine

Les Vingt-sept ont donné mardi leur feu vert à une quatrième tranche de 500 millions d’euros alloués par l’UE pour aider les États membres à fournir des armes et équipements militaires à l’Ukraine, portant le total à 2 milliards d’euros.

Des hauts responsables russes admettent que la guerre en Ukraine va durer

Le ministre russe de la Défense et le secrétaire du puissant Conseil de sécurité de Russie ont tous deux laissé entendre que Moscou allait devoir combattre longtemps en Ukraine , afin d’atteindre les objectifs de son intervention.

Pas d’accord à attendre sur l’embargo pétrolier européen

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a estimé "très improbable" que l’on atteigne dans les prochains jours un accord sur l’embargo européen sur le pétrole russe, alors même que le ministre allemand de l’Économie a jugé qu’une "percée" était possible sous peu.

Ursula von der Leyen, quant à elle, indique que les discussions se poursuivent sur le plan technique et qu’il ne faut attendre aucun déblocage au sommet prévu la semaine prochaine.

Un général russe tué dans une frappe aérienne au-dessus du Donbass

Un général de l’armée de l’air russe a été tué dans l’est de l’Ukraine, rapporte mardi la BBC. L’avion du général Botashov a été abattu dimanche par un missile Stinger au-dessus de la ville de Popansa dans le Donbass. Le général serait le plus haut gradé de l’armée de l’air russe tué depuis le début de la guerre en Ukraine.

La Hongrie instaure l’état d’urgence

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a instauré mardi un second état d’urgence , cette fois pour faire face aux conséquences de la guerre en Ukraine.

"Le monde est au bord d’une crise économique. La Hongrie doit rester en dehors de cette guerre et protéger la sécurité financière de ses familles", a déclaré sur Facebook le dirigeant nationaliste, suscitant des inquiétudes.