Guerre en Ukraine: ce qu’il faut savoir ce lundi 16 mai 2022

Situation sur le terrain, réactions internationales, sanctions: on fait le point sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie ce lundi 16 mai 2022.

La Rédaction de L'Avenir
 La bataille de l’Est fait rage mais le front n’évolue qu’à la marge en Ukraine.
La bataille de l’Est fait rage mais le front n’évolue qu’à la marge en Ukraine. ©AFP

1.Kharkiv: les forces ukrainiennes reprennent le contrôle de la frontière

La bataille de l’Est fait rage mais le front n’évolue qu’à la marge en Ukraine: forces russes et ukrainiennes se font face violemment dans le Donbass, où les forces de Moscou concentrent leur effort mais progressent peu voire reculent, au 82e jour de la guerre.

Et pour cause, les forces ukrainiennes ont repoussé les troupes russes et ont repris le contrôle d’une partie de la frontière avec la Russie dans la région de Kharkiv (nord-est), ont annoncé lundi les autorités ukrainiennes.

"Le 227e bataillon de la 127e brigade de la défense territoriale des forces armées de Kharkiv a expulsé les Russes et s’est installé à la frontière", a indiqué le ministère sur sa page Facebook, en publiant une vidéo de soldats armés devant un poteau-frontière peint en jaune et bleu , couleurs du drapeau ukrainien, et avec un trident, le blason de l’Ukraine.

2.La Suède et la Finlande candidates à l’OTAN: «Grave erreur», selon la Russie

Le Kremlin a estimé lundi qu’une adhésion de la Suède et de la Finlande à l’Otan ne renforcerait pas la sécurité sur le continent européen. Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a fait part de la "préoccupation" de Moscou et promis d’en suivre "les implications" pour la sécurité de la fédération.

Les Parlements finlandais et suédois se penchaient lundi sur les candidatures des deux pays nordiques à l’Otan, avec de larges majorités assurées dans les deux chambres.

La Suède va demander son adhésion à l’Otan, a annoncé officiellement lundi la Première ministre Magdalena Andersson, évoquant une nouvelle "ère" pour le pays scandinave.

Une demande d’adhésion saluée par Alexander de Croo , comme il l’avait fait lors pour la Finlande.Le Premier ministre belge espère "un processus d’adhésion rapide".

3.Après plus de 30 ans de présence, McDonald’s se retire de Russie

Le géant américain de la restauration rapide McDonald’s, qui avait fermé ses 850 enseignes en Russie début mars et jusqu’à nouvel ordre, a annoncé lundi se retirer du pays et vendre toutes ses activités en réaction à l’invasion russe de l’Ukraine.

"Nous sommes engagés envers notre communauté mondiale et devons rester inflexibles quant à nos valeurs", a déclaré le PDG du groupe Chris Kempczinski, cité dans un communiqué de l’entreprise. "Le respect de nos valeurs signifie que nous ne pouvons plus conserver les Arches (le logo de McDonald’s, ndlr)" en Russie, a-t-il ajouté.

4.Renault a vendu la marque Lada et l’ensemble de ses activités russes

Mis sous pression depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, Renault a annoncé avoir cédé l’ensemble de ses actifs en Russie à l’État , en application des sanctions occidentales.

La filiale russe de Renault, et son usine située dans la capitale, est donc cédée à la ville de Moscou.

L’usine Avtoframos construisait jusqu’en février les Arkana (Renault) et Duster (Dacia) à destination du marché local. Les 67,69% d’Avtovaz, maison-mère de Lada, détenus par Renault, vont à l’Institut central de recherche et de développement des automobiles et des moteurs (NAMI).

5.Au moins 10 morts dans des frappes russes sur Severodonetsk, dans l’est du pays

"Au moins 10 personnes ont été tuées. Il est actuellement extrêmement difficile de vérifier la situation sur le terrain en raison des nouveaux bombardements", a déclaré Serguiï Gaïdaï sur Telegram, appelant les habitants qui n’ont pas fui à rester à l’abri.

Dans un message précédent lundi, M. Gaïdaï avait fait état de frappes d’artillerie sur Severodonetsk et sa ville jumelle toute proche de Lyssytchank, ayant provoqué des incendies dans des quartiers résidentiels.

"Severodonetsk a subi des frappes très puissantes", a-t-il ajouté, accompagnant son message de photographies des destructions.