ArcelorMittal annonce 350 recrutements en France, pour des sites proches de la frontière

Le géant de la sidérurgie ArcelorMittal a annoncé jeudi qu’il recruterait cette année 350 salariés et 180 alternants, dont certains pour des sites proches de la frontière belge, pour faire face à la « relance » économique après les incertitudes liées à la pandémie de Covid-19.

Belga
 Image d’illustration
Image d’illustration ©Belga

Ces nouveaux postes, essentiellement dans la maintenance et les services techniques, seront à pourvoir sur les sites de Dunkerque, où se trouve la principale usine d’acier d’Europe, de la commune voisine de Mardyck (Nord) et de Desvres dans le Pas-de-Calais.

La grande majorité de ces postes (265) seront en CDI et la plupart sont destinés à des titulaires de Bacs professionnels ou BTS, tandis que 30% visent des profils BAC +5, a précisé Arcelor dans un communiqué, soulignant les "difficultés à trouver des personnes qui ont des formations techniques et qui correspondent à l’industrie".

Le deuxième sidérurgiste mondial, qui a annoncé un bénéfice net record en 2021, travaille à capter le CO2 issu de ses activités pour tenter de décarboner une production particulièrement polluante.