Johnny Depp contre Amber Heard: le point sur le procès

Le procès Johnny Depp contre Amber Heard bat son plein aux États-Unis. Les ex-époux s’accusent mutuellement de diffamation et de violences conjugales. Troubles de la personnalité, sms violents, maquillage compromettant, témoignages d’employés: on fait le point sur la bataille juridique la plus médiatisée du moment.

La Rédaction de L'Avenir
 Le procès Johnny Depp contre Amber Heard bat son plein aux États-Unis. Les ex-époux s’accusent mutuellement de diffamation et de violences conjugales
Le procès Johnny Depp contre Amber Heard bat son plein aux États-Unis. Les ex-époux s’accusent mutuellement de diffamation et de violences conjugales ©AFP

C’est l’événement médiatique du moment. Depuis le 11 avril, l e procès Johnny Depp contre Amber Heard , s’accusant mutuellement de diffamation et violences conjugales, passionne les Américains. On fait le point sur les faits marquants de la bataille judiciaire entre les ex-époux.

Rencontre et premier procès

Johnny Depp et Amber Heard se rencontrent en 2009 lors du tournage de "Rhum Express". Les deux acteurs entament une relation en 2012. Ils se marient en février 2015, mais se séparent en 2016, avant de divorcer l’année suivante.

En Juillet 2020, Johnny Depp s’attaque au tabloïd anglais "The Sun" pour diffamation. Le journal avait accusé l’acteur d’être violent envers son ex-épouse Amber Heard. L’interprète de Jack Sparrow perd son procès fin novembre. La Haute Cour de Londres tranchant que les incidents de violence revendiqués par l’actrice étaient "substantiellement vrais". Un verdict qui nuira à la carrière de Johnny Depp. Ce dernier a notamment perdu ses rôles de Jack Sparrow dans "Pirates des Caraïbes" et de Gellert Grindelwald dans la saga "Les Animaux fantastiques".

Un procès très médiatisé

Le 11 avril 2022, un nouveau procès s’ouvre. Cette fois, c’est Johnny Depp contre Amber Heard. Il découle d’une tribune d’Amber Heard publiée en 2018 dans le "Washington Post", dans laquelle l’actrice se décrit comme victime de violences conjugales. Le procès doit durer six semaines et se déroule à Fairfax, aux États-Unis (non loin de Washington). Nous sommes actuellement à mi-chemin de cette bataille juridique.

Le procès, très médiatisé, est suivi comme un véritable feuilleton aux États-Unis. Les ex-époux s’accusent mutuellement de diffamation et de violences conjugales.

Johnny Depp réclame 50 millions de dollars de dommage et intérêt à Amber Heard, affirmant qu’elle était l’agresseur et que les dires de son ex-épouse étaient des affabulations ayant eu de graves conséquences sur sa carrière d’acteur. De son côté, Amber Heard réclame 100 millions de dollars à l’interprète de Jack Sparrow, pour "violences physiques et sexuelles constantes" et campagne de harcèlement via les réseaux sociaux.

Le «monstre» Depp

Des accès de "colère" qui culminaient par des violences physiques et sexuelles: les avocats d’Amber Heard ont décrit l’enfer qu’aurait vécu la jeune actrice, victime de son mari Johnny Depp transformé selon eux en " monstre " par la drogue et l’alcool , évoquant des cocktails d’alcool, de médicaments, de cocaïne, d’ecstasy et de champignons hallucinogènes.

Les troubles de la personnalité d’Amber Heard

Parmi les moments forts de ce procès, le témoignage d’une experte venue certifiée qu’Amber Heard souffrait de troubles de la personnalité. L’experte affirme que les personnes atteintes de pareils troubles "peuvent réagir violemment" et "ont souvent des comportements abusifs envers leurs partenaires".

"Cela pouvait commencer par une gifle, une bousculade. Elle m’a jeté une télécommande de télévision à la tête, un verre de vin au visage", s’est à ce propos défendu l’acteur.

Des SMS violents à charge de Depp

Des échanges de SMS entre Johnny Depp et l’acteur britannique Paul Bettany ont été lus à voix haute. "Je ne veux plus jamais poser les yeux sur cette sale pute Amber", "Brûlons Amber", "Je vais baiser son cadavre brûlé après coup, pour m’assurer qu’elle est morte". Des messages qui accablent l’acteur concernant les éventuels faits de violences et de consommations excessives d’alcool et de drogue.

Depp «victime de violences conjugales»

Johnny Depp a minimisé la cruauté de ses messages insultant Amber Heard, avant de l’accuser de violences conjugales .

"Qu’avez-vous répondu quand Mme Heard a déclaré ‘Dis au monde Johnny! Dis-leur: moi, Johnny Depp je suis victime de violences conjugales’?", a questionné Jessica Meyers, une des avocates de l’acteur, après la diffusion d’un message audio dans lequel on entend le couple se disputer.

"J’ai répondu que oui, je le suis", a lancé l’interprète de Jack Sparrow.

Le maquillage compromettant Heard

L’avocate d’Amber Heard montre au tribunal une palette de maquillage de la marque Milani, dont l’actrice se serait servie pour cacher ses bleus durant la période où elle était mariée.

C’était sans compter l’intervention de Milani elle-même! Dans une vidéo TikTok, la marque de maquillage discrédite l’utilisation de sa palette . Le couple s’est séparé en 2016. Or, le produit mentionné n’a été commercialisé par la marque qu’en 2017.

Les employés à la barre

Le portier qui vapote, le garde du corps aux répliques ciselées, les chèques faramineux du gestionnaire financier, l’agent confident. Après les témoignages d’Amber Heard et de Johnny Depp, c’est au tour des personnes travaillant pour eux de prendre la parole .

Certains témoignages ont donné quelques répliques phares au public. "Je crois que Jack Sparrow était plus ivre que Johnny...", "Je crois que je me rappellerais si j’avais vu le pénis de M. Depp...".

Musk et Franco n’iront pas à la barre

Elon Musk figurait dans la liste des témoins d’Amber Heard, pour avoir eu une aventure avec l’actrice alors que celle-ci était toujours mariée à Depp. L’avocate de l’actrice a d’ailleurs affirmé que cette aventure avait eu lieu pour "combler un vide". Le milliardaire, qui vient de racheter Twitter, a affirmé par le biais de ses avocats qu’il ne viendra pas témoigner.

L’acteur James Franco a également refusé de témoigner en faveur de Heard. Cette dernière avait affirmé que l’acteur avait été témoins de blessures en 2016.

Une juge refuse d’annuler le procès en diffamation

Les avocats de l’actrice de 36 ans avaient demandé à la juge, Penney Azcarate, de rejeter la plainte, estimant que la vedette de la franchise "Pirates des Caraïbes" n’avait pas apporté la preuve d’une diffamation. La juge a estimé qu’il existait assez d’éléments pour poursuivre le procès et laisser aux sept jurés le pouvoir de décider de l’issue de la plainte.

Johnny Depp était «l’amour de ma vie»

"Je peine à trouver les mots pour décrire comme c’est douloureux, horrible pour moi d’être assise ici et de tout revivre. C’est la chose la plus douloureuse et difficile que j’ai eu à vivre", a commenté Amber Heard, alors que c’était au tour de l’actrice de témoigner à la barre.

"C’était l’amour de ma vie", a assuré l’actrice Amber Heard en décrivant Johnny Depp comme un homme aveuglé par la jalousie et rendu violent par la drogue et l’alcool.

Beuveries et scènes de violences

Amber Heard a détaillé les fréquentes journées entières de " beuverie " de Johnny Depp, qui perturbaient son travail d’acteur, ou la "haine" de celui-ci pour l’acteur James Franco, qu’il soupçonnait d’avoir eu une liaison avec Amber Heard sur le tournage d’un film en mai 2014.

Elle a par ailleurs assuré avoir été frappée à cette période "pour la première fois devant quelqu’un d’autre" par Johnny Depp, sous l’emprise de cannabis et d’alcool dans un avion privé entre Boston et Los Angeles.

Amber Heard, en larmes, a raconté à la barre les sévices d’une violence rare et le viol que lui aurait fait subir Johnny Depp, à la rage décuplée par l’alcool et la drogue, lors d’un séjour en Australie un mois seulement après leur mariage en 2015.

«Laisse-moi tranquille»

Amber Heard a supplié Johnny Depp de la "laisser tranquille", dénonçant la "torture" de devoir revivre les violences conjugales qu’elle l’accuse de lui avoir fait subir, lors du procès en diffamation intenté par son ex-mari aux Etats-Unis.

"Je dois revivre chaque jour, encore et encore, les choses les plus intimes, embarrassantes, profondément humiliantes et personnelles que j’ai vécues", a expliqué l’actrice de 36 ans.

La carrière de Depp «déjà en déclin» avant les accusations de violences conjugales

La carrière et les finances de Johnny Depp étaient déjà sur le déclin avant les accusations de violences conjugales portées par Amber Heard en 2018, ont affirmé des témoins au procès en diffamation qu’intente l’acteur contre son ex-femme.

Johnny Depp "est devenu la plus grande star de cinéma du monde" avant que "son étoile s’étiole" à cause de la drogue et l’alcool, a affirmé Tracey Jacobs, qui a été son agente pendant 30 ans, avant d’être licenciée en octobre 2016.

"C’est devenu beaucoup plus compliqué" à cause de "son attitude non professionnelle.Il arrivait constamment en retard sur pratiquement tous les films", a-t-elle expliqué.