Présidentielle française 2022: revivez le débat télévisé entre Macron et Le Pen (vidéo)

Entre un Emmanuel Macron souvent offensif accusant régulièrement sa rivale de « contrevérités » et une Marine Le Pen qui distille ses piques: revivez le débat télévisé de l’entre-deux-tours entre les deux candidats à l’élection présidentielle française de 2022.

La Rédaction de L'Avenir

Le second tour de l’élection présidentielle française est prévu ce dimanche 24 avril 2022 mais ce mercredi soir, c’était le point d’orgue de la campagne: le débat télévisé entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Les Français ont pu se faire une opinion des principaux dossiers sur lesquels les deux candidats sont en désaccord, dont l’énergie, la laïcité, ou encore la politique internationale.

voici le résumé du débat de l’entre-deux-tours.

Revivez le débat en direct

Carte blanche. Les deux adversaires ont deux minutes pour dire ce qu’ils souhaitent aux Français en guise de conclusion.

23h45Le mot de la fin

Marine Le Pen propose également un référendum sur l’immigration: abolition du droit du sol, expulsion des criminels étrangers ou encore priorité nationale à l’emploi et au logement social seront des éléments clés de ce référendum.

Macron: "Ce que vous dites sur la laïcité est très grave et mènera à la guerre civile."

Macron estime que les féminicides ont également reculé sous son mandat. Chose qui a provoqué un vif débat entre les deux candidats.

Du côté Macron, ce dernier vante son bilan. 10.000 postes de policiers ont été créés, la délinquance a baissé, les services antiterroristes ont été efficaces sur les projets d’attentat. Il propose également la création de nouvelles brigades de gendarmerie et est pour l’augmentation de la lutte contre la cybercriminalité.

Pour Marine Le Pen, la sécurité française passe par une réglementation plus stricte de l’immigration, qui aggrave l’insécurité. Il n’y aura plus de place pour le laxisme et les condamnations judiciaires seront équivalentes à la gravité de l’acte. Le Pen souhaite également ouvrir de nouvelles places dans les prisons.

23h05Sécurité et laïcité

De son côté, Emmanuel Macron vante la revalorisation des enseignants sous son quinquennat.

Selon Marine Le Pen, l’enseignement des enfants a souffert pendant la crise sanitaire. Elle souhaite également une plus grande fermeté pour les élèves ayant des problèmes de discipline.

22h51Jeunesse

Côté emploi, Emmanuel Macron rappelle: "On a créé plus d’emplois qu’on en a détruits."

Le Pen attend souhaiterait un Google français. De son côté, Macron vante le progrès numérique européen qui, selon lui, ne doit pas seulement être français.

22h41Compétitivité française

Crêpage de chignon entre les deux candidats sur le sujet de l’éolien. Le Pen considère les éoliennes comme inutiles. Macron fustige le projet de son adversaire de démonter les éoliennes et souhaite développer l’éolienne maritime.

Macron lance à Le Pen: "Vous êtes climatosceptique", après avoir analysé son programme écologique, ce à quoi elle répond: "Vous êtes climatohypocrite."

Du côté Le Pen, la guerre pour le climat se fera en favorisant des produits locaux français.

22h22Environnement

Marine Le Pen demande 20 milliards d’investissements, dont la moitié pour la revalorisation du personnel ainsi que l’embauche de personnel supplémentaire.

Sur le dossier de la santé, Emmanuel Macron est favorable à l’aménagement de la majorité des logements pour permettre que les personnes âgées puissent rester à la maison. Il souhaite également créer 50.000 postes d’infirmiers et de soignants.

Le président sortant défend le "quoi qu’il en coûte"

Emmanuel Macron estime, quant à lui, que la retraite doit être revalorisée, mais cela doit également passer par des économies. Les carrières doivent progressivement atteindre les 65 ans, moyennant des ajustements en fonction de la pénibilité, notamment.

Pour Marine Le Pen, l’âge de départ à la retraite doit se situer entre 60 et 62 ans (42 ans de carrière).

Les deux candidats sont opposés sur le dossier des retraites. Jusqu’à quel âge les Français devront-ils travailler?

21h55Modèle social (retraites et hôpitaux)

Emmanuel Macron: "Moi, je crois dans l’Europe, et je crois dans le couple franco-allemand."

Marine Le Pen: "Je souhaite rester dans l’Europe. Je souhaite profondément la faire modifier."

Après l’Ukraine, place à l’Europe. Les candidats souhaitent-ils rester ou se retirer de l’Union européenne?

"Vous avez été, je pense, l’une des premières responsables politiques européennes, dès 2014, à reconnaître le résultat de l’annexion de la Crimée", a dénoncé M. Macron, faisant référence à l’annexion non reconnue par la communauté internationale de la péninsule ukrainienne par Moscou.

"Vous l’avez fait pourquoi? (...) Parce que vous dépendez du pouvoir russe et que vous dépendez de M. Poutine", a-t-il ajouté dans une allusion à un prêt de 9 millions d’euros contracté en 2017 par le parti d’extrême droite de Mme Le Pen auprès d’une banque russe.

Le président sortant a mis son adversaire sur la défensive à plusieurs reprises, l’accusant tôt dans la soirée de "dépendre du pouvoir russe" et "de monsieur Poutine" ou encore en lui lançant lors d’un échange sur l’environnement: "Vous dites n’importe quoi".

Le débat international commence sous l’angle de la guerre en Ukraine. Emmanuel Macron défend la position française et européenne qui est de soutenir l’Ukraine. Marine Le Pen marque de son côté son soutien au peuple ukrainien.

21h27Politique internationale

Le président français reconnaît l’érosion du pouvoir d’achat. "Face au prix de l’énergie, il faut maintenir le bouclier."

Marine Le Pen: "Moi, ce que je veux, c’est rendre l’argent aux Français."

Marine Le Pen s’attaque au bilan du président sortant. "7 Français sur 10 considèrent qu’ils ont perdu du pouvoir d’achat depuis 5 ans."

Les deux candidats se sont aussi opposés sur les méthodes pour protéger le pouvoir d’achat, notamment sur l’énergie, Emmanuel Macron défendant le "bouclier" déjà mis en place et son projet de "chèque alimentaire", Marine Le Pen prônant une baisse de TVA.

"C’est pas Gérard Majax ce soir madame Le Pen", "vous n’expliquez jamais comment vous financez vos projets, vous n’êtes pas honnête avec les gens", a attaqué le président-candidat.

La cheffe de file du Rassemblement national a défendu sa proposition de geler "les cotisations patronales" en cas d’augmentation de "10% les salaires jusqu’à 3 fois le Smic".

"Vous n’allez pas faire les salaires Mme Le Pen". "Tout comme vous n’allez pas faire les primes M. Macron", se sont répondu les deux candidats, qui se faisaient face pour la première fois à la télévision depuis leur duel télévisé en 2017.

Sur le pouvoir d’achat, préoccupation numéro un des Français selon les sondages, les deux adversaires se sont accrochés sur leurs propositions respectives d’incitations à augmenter les salaires et primes, chacun accusant l’autre de faire croire que les hausses seront "automatiques".

21h06Pouvoird’achat

L’introduction d’Emmanuel Macron: "Nous devons, et nous pouvons, améliorer les vies du quotidien"

L’introduction de Marine Le Pen: "Je serai la présidente de la concorde restaurée entre les Français"

Le débat commence avec un petit couac du côté de Marine Le Pen, qui commence son monologue alors même que le générique du débat se lance.

21hLedébat de l’entre-deux-tours entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron commence

L’arrivée des deux candidats sur le plateau est cordiale, plus cordiale qu’en 2017. Il y a même une poignée de main.

Huit thèmes sont abordés par les deux candidats: le pouvoir d’achat, l’international, le modèle social, l’environnement, la compétitivité française, la jeunesse, la sécurité et l’immigration et, enfin, les institutions.

Marine Le Pen a été tiré au sort pour prendre la parole en première.

Ce grand moment de télé est animé par Gilles Bouleau, présentateur du journal de 20 heures de TF1, et Léa Salamé, présentatrice de l’émission politique de France 2.

LIREAU SSI| Ces phrases chocs qui ont marqué les débats présidentiels en France

À quelques jours du deuxième tour de la présidentielle, les sondages donnent Emmanuel Macron vainqueur dans une fourchette allant de 53 à 56% des suffrages exprimés face à Marine Le Pen.

Pour rappel, lors du premier tour de cette élection présidentielle , Emmanuel Macron (La République en Marche) avait obtenu 27,85% des suffrages exprimés, alors que Marine Le Pen (Rassemblement national, ex-FN) en avait récolté 23,15%. Jean-Luc Mélenchon quant à lui engrangeait 21,95% des bulletins de vote et Zemmour (Reconquête) se hissait à la quatrième place avec 7,07% des votes. En dessous des 5% fatidiques se trouvaient Valérie Pécresse (Les Républicains), Yannick Jadot (Europe Écologie Les Verts), Jean Lassalle (Résistons!), Fabien Roussel (Parti Communiste Français), Nicolas Dupont-Aignan (Debout La France), Anne Hidalgo (Parti Socialiste), Philippe Poutou (Nouveau Parti Anticapitaliste) et, enfin, Nathalie Artaud (Lutte Ouvrière). Il y avait 1,51% de votes blancs et 0,66% de votes nuls. Le taux d’abstention était plus haut que lors des élections précédentes: presque 26% des inscrits sur les listes électorales ont boudé les urnes lors du premier tour de scrutin. Le taux de participation était donc de 73,69%.

Pour le second tour de l’élection , les intentions de vote sont partagées: les différents sondages estiment que Macron obtiendrait entre 54,5% et 56,5% des voix et l’emporterait donc sur sa rivale.

Dimanche, la rédaction de L’Avenir sera mobilisée pour vous faire vivre en direct les évènements: des premières indications de résultats avant 20h, aux résultats officiels, déclarations du gagnant ou de la gagnante aux nombreux analyses.

LIREAUSSI| Présidentielle française2022: que faire si un candidat meurt avant le deuxième tour ?