Débat présidentiel: Macron à l’aise, Le Pen à la peine

Le débat de l’entre-deux-tours de l’élection française a très vite viré à l’avantage du président sortant.

Clément Boileau
 Les deux candidats souriants… avant le début des hostilités.
Les deux candidats souriants… avant le début des hostilités. ©AFP 

C’est le rendez-vous incontournable dans une élection présidentielle française: le débat d’entre-deux-tours, qui depuis 1974 confronte, en direct à la télévision, les vues des deux prétendants au poste suprême. Avec une exception notable en 2002, lorsque Jacques Chirac, le président sortant d’alors, refusa de débattre avec Jean-Marie Le Pen, fondateur du front national et invité surprise au second tour de l’élection présidentielle. Vingt ans plus tard, c’est sa fille, Marine Le Pen, qui – comme en 2017 – affrontait ce mercredi soir le président sortant, Emmanuel Macron.