Covid: l’interdiction des navires de croisière en Australie prend fin après deux ans

L’interdiction faite par l’Australie aux navires de croisière d’entrer dans les eaux du pays a pris fin dimanche après plus de deux ans.

Covid: l’interdiction des navires de croisière en Australie prend fin après deux ans
©RomainQuéré — stock.adobe.com
Belga

Le mois dernier, le gouvernement du Premier ministre Scott Morrison avait annoncé avoir décidé de ne pas renouveler cette interdiction, en vigueur depuis mars 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.

Les États de Nouvelle-Galles du Sud, de Victoria et du Queensland ont défini des mesures de sécurité supplémentaires pour les passagers et l’équipage en vue du retour des navires, a rapporté l’agence de presse australienne AAP.

L’Australie occidentale et le Territoire du Nord autoriseront les petits navires à se rendre dans leurs ports, tandis que la Tasmanie et l’Australie du Sud n’ont pas encore annoncé leurs plans, selon la chaîne ABC.

Le Pacific Explorer de P & O Australia devait entrer dans le port de Sydney lundi matin en provenance de Singapour, devenant ainsi le premier navire de croisière international à arriver dans le pays, selon AAP. Le navire devait officiellement reprendre du service à partir du 31 mai.

Avant la pandémie de Covid-19, l’Australie accueillait plus de 600.000 croisiéristes sur son territoire, à bord de près de 350 navires, selon les chiffres du gouvernement.

L’Australie a rouvert ses frontières aux voyageurs internationaux entièrement vaccinés le 21 février, après près de deux ans. Le pays avait en effet fermé ses frontières à tous sauf aux citoyens et aux résidents permanents, à quelques exceptions près, en mars 2020.

Une réouverture échelonnée des frontières avait toutefois commencé l’année dernière, avec les étudiants internationaux, les détenteurs de visas de travail et les randonneurs.