Référendum au Mexique: Lopez Obrador restera président, faible participation

Le président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, restera au pouvoir après le référendum de dimanche où les Mexicains ont largement validé la poursuite de son mandat, mais avec une participation très faible.

Belga
 Andres Manuel Lopez Obrador.
Andres Manuel Lopez Obrador. ©AFP

Le président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, restera au pouvoir après le référendum de dimanche où les Mexicains ont largement validé la poursuite de son mandat, mais avec une participation très faible.

Au total, plus de 90% des électeurs ont souhaité que le président aille jusqu’à la fin de son mandat unique de six ans en 2024, d’après les premières estimations de l’Institut national électoral (INE).

L’INE a annoncé une participation comprise entre 17 et 18,2% des 93 millions d’électeurs.

Le parti du président Mouvement pour la régénération nationale (Morena) a salué "un résultat tranchant en faveur de notre président".

"Les gens ont reconnu son engagement en faveur de ceux qui en ont le plus besoin, l’énorme autorité morale avec laquelle il gouverne", a déclaré un des chefs de file de Morena, Mario Delgado.

Trois partis d’opposition avaient appelé à l’abstention (PAN, de droite, PRD de gauche et l’ancien parti-Etat du PRI).

Le PAN a évoqué une consultation populaire marquée "par l’illégalité, le mensonge et le détournement des ressources publiques".

Le PRI a accusé Morena d’a transformé le référendum en "plaisanterie" pour "satisfaire son propre égo continuer à tromper les Mexicains", selon l’un de ses responsables sur Twitter, Alejandro Moreno.