Plus de 3.000 personnes «sauvées» de Marioupol assiégée, dit Zelensky

Plus de 3.000 personnes ont pu être « sauvées » de Marioupol, ville du sud-est de l’Ukraine assiégée par les forces russes, a affirmé le président ukrainien Volodymyr Zelensky via une vidéo diffusée dans la nuit de vendredi à samedi.

Belga
 -
- ©AFP

"Aujourd’hui (vendredi), les couloirs humanitaires ont fonctionné dans trois régions: Donetsk, Lougansk et Zaporijjia. Nous avons réussi à sauver 6.266 personnes, dont 3.071 de Marioupol", a-t-il dit.

Vendredi soir, l’AFP a observé une trentaine de bus d’évacuation entrer dans la ville de Zaporijjia, certains d’entre eux transportant des personnes qui avaient fui Marioupol par leurs propres moyens, puis avaient été emmenées en bus vers le territoire contrôlé par l’Ukraine.

Ces habitants de Marioupol avaient réussi à rejoindre la ville de Berdiansk, occupée par les forces russes, où elles avaient été prises en charge par le convoi, selon les témoignages d’arrivants à l’AFP et des responsables officiels.

On ne sait pas si M. Zelensky a fait référence aux mêmes personnes dans sa vidéo.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui devait prendre part à l’évacuation, avait annoncé vendredi que son équipe envoyée à Marioupol avait dû rebrousser chemin, l’évacuation prévue de milliers de civils de cette ville portuaire assiégée par les forces russes étant "impossible" ce jour.