Guerre en Ukraine: après Twitter et Facebook, la Russie restreint l’accès à Instagram

La Russie a annoncé vendredi avoir restreint l’accès au réseau social Instagram, qu’elle accuse de propager des appels à la violence contre les Russes en lien avec le conflit en Ukraine.

Guerre en Ukraine: après Twitter et Facebook, la Russie restreint l’accès à Instagram

"À la suite de la requête du bureau du Procureur général, l’accès au réseau social Instagram (...) sera restreint en Russie", a déclaré le régulateur russe des télécommunications Roskomnadzor dans un communiqué.

Les sites ou applications à l’accès limité deviennent généralement largement inaccessibles. C’est déjà le cas de Facebook et Twitter, qui ont été visés par cette même mesure de restriction après le déclenchement de l’opération militaire en Ukraine, le 24 février.

Plus tôt vendredi, les autorités russes avaient annoncé engager des poursuites contre le groupe Meta, la maison qui possède Instagram, ainsi que Facebook et WhatsApp, l’accusant de propager des "appels aux meurtres" contre les Russes.

Meta avait annoncé jeudi faire des exceptions à son règlement sur l’incitation à la violence et à la haine en ne supprimant pas des messages hostiles à l’armée et aux dirigeants russes, dans un contexte d’indignation internationale contre l’offensive de Moscou en Ukraine.

Instagram est extrêmement populaire auprès de la jeunesse russe. Surtout, il est aussi devenu un outil de vente en ligne crucial pour de nombreuses petites et moyennes entreprises russes, ainsi que des artistes et artisans, qui dépendent de leur visibilité sur cette plateforme pour vivre. Instagram est également l’un des réseaux sociaux les plus utilisés par les opposants russes, comme Alexeï Navalny, bête noire du Kremlin dont l’équipe continue de publier des messages malgré son emprisonnement depuis plus d’un an.

La Russie est un des pays les plus restrictifs en matière de libertés de la presse et d’expression, et la situation s’est encore détériorée ces dernières semaines avec le blocage de la plupart des médias indépendants qui subsistaient.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.