La Moldavie, un oiseau pour le chat?

Coincée entre l’Ukraine et ses voisins membres de l’OTAN, la Moldavie pourrait-elle faire les frais de l’offensive russe?

Jean-Christophe Herminaire
La Moldavie, un oiseau pour le chat?
moldavie ©EdA

L’offensive russe en Ukraine a ciblé l’ensemble du pays, et notamment, au sud, bordant la mer Noire, la ville portuaire d’Odessa. Une cible très proche d’un autre pays, la Moldavie et, sur la rive opposée du fleuve Dniestr, de la Transnistrie, territoire qui s’en est séparé lors de l’éclatement de l’URSS en 1991, pour proclamer une indépendance que l’ONU ne reconnaît pas. Là, vit essentiellement une population russophone, notamment d’anciens soldats de l’armée rouge et leurs familles, restés là-bas.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...