"Koh-Lanta": un candidat mis en examen pour homicide involontaire

Un participant de la prochaine saison de "Koh-Lanta" est mis en examen pour homicide involontaire. La production du jeu de TF1 s’explique.

"Koh-Lanta": un candidat mis en examen pour homicide involontaire
«Koh-Lanta» doit faire face à une nouvelle polémique. ©TF1

Quelques semaines seulement après le scandale des repas clandestins, voilà que "Koh-Lanta" doit faire face à un nouveau dossier sensible. À quelques jours de la diffusion de la prochaine saison du jeu, "Le Canard Enchaîné" vient en effet de révéler qu'un des futurs candidats du jeu a été mis en examen pour homicide involontaire.

Comme l’explique le média satirique, François, commandant du Service départemental d’incendie et de secours de l’Hérault, est visé par une enquête impliquant également six autres membres de son unité. Ce qui est reproché à l’aventurier (38 ans) et ses comparses? Des ordres inadaptés, une formation insuffisante et l’usage d’un matériel inadapté qui ont causé - les pompiers incriminés sont toujours présumés innocents - la mort d’un collègue dans une intervention datant de 2016 au cours de laquelle trois autres personnes ont été gravement blessées.

Selon l’avocat des victimes, "le SDIS affiche son mépris pour les victimes" en glorifiant l’un de ses cadres dans une émission de télévision.

Interrogé par "Voici", la production de "Koh-Lanta" a assuré ne pas avoir été informée de cette mise en examen. "L’information le concernant n’était pas publique et elle est couverte par le secret de l’instruction, explique Adventure Line Productions. François nous a indiqué qu’il ne faisait l’objet d’aucune condamnation et nous a transmis un extrait de son casier judiciaire. Sa mise en examen ne remet pas en cause ces éléments puisqu’il est à ce stade de la procédure juridiquement présumé innocent."

Étant donné que le décès de son collègue a eu lieu dans le cadre de son travail, le commandant François dispose actuellement d’une "protection fonctionnelle", comme le prévoit le droit français.