Mort de Thierry Mugler: 5 anecdotes sur sa vie et sa carrière

Thierry Mugler est décédé hier dimanche à l’âge de 73 ans. Retour sur cinq anecdotes qui résument la carrière du célèbre créateur français.

A.
Mort de Thierry Mugler: 5 anecdotes sur sa vie et sa carrière
Manfred Thierry Mugler s’est transformé physiquement en l’espace de quelques années. ©Britta Pedersen/dpa-Zentralbild/

Orpheline d'un de ses plus brillants créateurs, la mode est en deuil ce lundi après l'annonce du décès de Thierry Mugler. Pour preuve, nombreuses sont les personnalités (politiques, culturelles,…) à rendre un dernier hommage à celui dont la personnalité ne laissait personne indifférent.

Entre avant-gardisme, exubérances et contradictions, retour sur cinq anecdotes qui ont jalonné la vie et la carrière de Thierry Mugler.

1Une création polémique… jusqu’à l’Assemblée nationale

Créateur de talent, Thierry Mugler avait une imagination débordante.

Ancien danseur dans le corps de ballet de l’Opéra du Rhin, l’artiste strasbourgeois crée la polémique en avril 1985.

À l’époque, une veste de costume offerte à Jack Lang, fait scandale. En cause, son col Mao qui empêche l’ancien ministre français de la Culture de porter… une cravate. Ce qui rompt alors avec une tradition solidement ancrée à l’Assemblée nationale.

2La robe de Viktor Laszlo à l’Eurovision 1987

Un an après la victoire de Sandra Kim, le concours Eurovision de la chanson se déroule à Bruxelles, en 1987.

Pour sa 32e édition, l’Eurovision est présenté par Viktor Lazlo. Viktor Lazlo dont la robe est alors confectionnée par… Thierry Mugler.

3Thierry Mugler devient Manfred T. Mugler

Désireux de ne pas s’enfermer dans une case, Thierry Mugler se réinventait dès qu’il en avait l’occasion.

Plus qu’un couturier de talent, il se considérait comme un créateur. D’ailleurs, outre la mode, l’autre grande réussite de sa carrière est sans conteste le lancement en 1992 du premier parfum féminin, "Angel", en collaboration avec Clarins. "Angel" disputera la première place des ventes au mythique No5 de Chanel.

Plus tard, en 2013, il a créé des spectacles musicaux à Paris et Berlin dont "Mugler Follies" pour "bousculer" l’art de la revue à grand renfort de transformistes et créatures ambiguës dans un étonnant "hommage à toutes les beautés". C’est alors que Thierry Mugler, le grand nom de la mode, laisse place à Manfred T. Mugler, le producteur de spectacles à grand budget.

4Un tremplin pour le papillon Cindy Sander

Dans la foulée, Manfred T. Mugler relance la carrière de Cindy Sander.

Repérée après avoir été lynchée dans l’émission de télé-réalité "Nouvelle Star", la jeune artiste - dont le tube "Papillon de lumière" reste dans tous les esprits - se métamorphose au contact du créateur.

En quelques mois seulement, Cindy Sander passe du statut de "has been" de la téléréalité à celui de grande vedette du music-hall allemand.

5Yoga et bodybuilding à outrance

Après avoir quitté la mode au début des années 2010, le couturier pousse l’art de la métamorphose jusqu’à devenir méconnaissable, corps et visage, en ayant recours au bodybuilding intensif et à la chirurgie esthétique, tout en s’engageant dans la méditation et le yoga.

"La première urgence était de me réapproprier mon corps, éreinté par mes années de danse et de couture, comme une renaissance, une façon d’effacer le passé", a expliqué le couturier, revendiquant "(sa) nouvelle maison corporelle".