Hong Kong: 2.000 hamsters vont être tués après la découverte d’un foyer de Covid-19 dans une animalerie

Les autorités hongkongaises vont procéder à l’abattage de 2.000 hamsters après la découverte de rongeurs positifs au coronavirus. Cela correspond à une stratégie "zéro Covid" mise en place par la ville.

Hong Kong: 2.000 hamsters vont être tués après la découverte d’un foyer de Covid-19 dans une animalerie
©AFP

Ce mardi, les autorités de Hong Kong, territoire indépendant sous administration chinoise, ont ordonné l’abattage de 2.000 hamsters après la découverte d’un foyer de Covid-19 au sein d’une animalerie, indique Reuters.

Seulement 11 hamsters ont été contrôlés positifs dans une animalerie "Little Boss", située dans un quartier très fréquenté de la ville.

Mais par mesure de précaution, l’ensemble des rongeurs importés des Pays-Bas – qui étaient vendus dans 34 animaleries, selon la chaîne locale RTHK – vont malheureusement devoir être tués de façon "la plus humaine" possible étant donné qu’il est impossible de les mettre en quarantaine et d’en faire un suivi individualisé.

Et cela même si Sophia Chan, la secrétaire d’État en charge de la Santé, a précisé qu’il n’y avait aucune preuve d’un risque de contamination pour les humains.

Les 150 personnes qui ont fréquenté la boutique ainsi que les 20 employés de l’entrepôt ont également été placées en quarantaine.