Le dernier rapport d’Oxfam sur les inégalités est interpellant: avec la pandémie de Covid-19, la fortune des dix hommes les plus riches du monde a doublé

L’ONG de lutte contre la pauvreté a publié ce lundi, jour d’ouverture du Forum de Davos, son rapport sur les inégalités: depuis le début de la pandémie de coronavirus, la fortune des 10 hommes les plus riches du monde a doublé alors que 99% de l’humanité a eu des revenus moins importants.

Le dernier rapport d’Oxfam sur les inégalités est interpellant: avec la pandémie de Covid-19, la fortune des dix hommes les plus riches du monde a doublé

Jeff Bezos (Amazon), Bernard Arnault (LVMH), Elon Musk (Tesla), Bill Gates (Microsoft), Mark Zuckerberg (Meta/Facebook), Larry Page (Google), Waren Buffett (Berkshire Hathaway), Sergey Brin (Google), Larry Ellison (Oracle) et Françoise Bettencourt-Meyers (L'Oréal) étaient les dix personnes les plus riches du monde en 2021, selon le magazine Forbes.

Selon le dernier rapport d'Oxfam, leur fortune a doublé depuis le début de la pandémie de Covid-19, il y a 19 mois, alors que les revenus de 99% de l'humanité ont diminué. "Depuis le début de la pandémie, le monde compte un nouveau milliardaire toutes les 26 heures […] 160 millions de personnes auraient basculé dans la pauvreté et parallèlement, quelque 17 millions de personnes sont mortes du Covid-19 […] Ce constat est le symptôme d'un malaise profond. Les inégalités fracturent nos sociétés. La violence est au cœur de nos systèmes économiques."

Le variant «milliardaire»

La fortune cumulée de l'ensemble des milliardaires – qui représentent quelque 2.755 personnes dans le monde – a connu depuis le début de la pandémie de Covid-19 "sa plus forte augmentation jamais enregistrée", de 5.000 milliards de dollars, pour atteindre son niveau le plus élevé à 13.800 milliards.

"Les milliardaires ont eu une formidable pandémie. Les banques centrales ont injecté des milliers de milliards de dollars dans les marchés financiers pour sauver l’économie dont beaucoup ont fini dans les poches des milliardaires."

Les inégalités contribuent chaque jour à la mort d’au moins 21.300 personnes, soit une personne toutes les quatre secondes.

D'après Oxfam, les inégalités contribuent à la mort "d'au moins 21.300 personnes par jour, soit une personne toutes les quatre secondes" en se fondant sur les décès mondiaux dus au manque d'accès aux soins de santé, à la violence liée au genre, à la faim et à la crise climatique. Ils ajoutent que "les personnes les plus pauvres sont presque quatre fois plus susceptibles de mourir du Covid-19 que les riches."

En marge, Oxfam parle d'"apartheid vaccinal" instauré par les sociétés pharmaceutiques. "Au lieu de vacciner des milliards de personnes dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, nous avons créé des milliardaires du vaccin en leur laissant le choix de qui vit et qui meurt."

Trois pistes pour restaurer l’égalité

Oxfam propose de modifier "de manière ambitieuse" les règles de l'économie. "Si nous agissons avec courage et que nous écoutons les mouvements appelant au changement, nous pourrons construire une économie dans laquelle personne ne vit dans la pauvreté alors même qu'une autre personne peut amasser des milliards, une économie dans laquelle les inégalités ne tuent plus."

Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022 from lavenir

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.