Afghanistan: les talibans tentent de plus en plus d’exclure les femmes de la vie publique

Les talibans au pouvoir en Afghanistan tentent d’exclure de plus en plus les femmes de la vie publique et ont institutionnalisé une discrimination et une violence "massive et systématique" envers ces dernières et les enfants, a déclaré lundi un groupe de 36 experts des droits de l’homme des Nations Unies (ONU).

Afghanistan: les talibans tentent de plus en plus d’exclure les femmes de la vie publique

De nombreuses femmes ne sont pas autorisées à retourner sur leur lieu de travail ou à utiliser les transports en commun lorsqu’elles sont seules. Les talibans estiment en effet que les femmes doivent être accompagnées d’un homme en public. Il existe également des codes vestimentaires stricts. De plus, les institutions qui cherchent à protéger les droits des femmes et des enfants sont fermées ou occupées.

Le déni continu du droit fondamental à l’enseignement secondaire et supérieur est particulièrement préoccupant, poursuivent les experts. La plupart des écoles pour filles sont fermées au-delà de la septième année. Les étudiantes ne peuvent aller que dans des universités privées.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.