Possible suspension à la reprise du procès des attentats de Paris le 4 janvier en raison du Covid d’Abdeslam

Le procès des attentats du 13-Novembre reprendra comme prévu le 4 janvier mais pourrait être suspendu deux jours en raison de la contamination au Covid-19 du principal accusé, Salah Abdeslam, a appris l’AFP jeudi de source proche du dossier, confirmant une information de France Inter.

Possible suspension à la reprise du procès des attentats de Paris le 4 janvier en raison du Covid d’Abdeslam

Le procès doit reprendre le 4 janvier après deux semaines d’interruption et "risque d’être suspendu jusqu’au 6, puis reprendra normalement", selon cette source.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.