Les inquiétudes concernant le variant omicron font baisser le prix du pétrole

La progression d’Omicron dans le monde a des répercussions sur le prix du pétrole. Une nouvelle baisse a été enregistré ce lundi.

Les inquiétudes concernant le variant omicron font baisser le prix du pétrole

Les prix du pétrole ont connu une nouvelle baisse lundi à l’entame de la semaine. Dans les premiers échanges, le baril de Brent de la mer du Nord coûtait 75,90 dollars, soit 24 cents de moins que vendredi. Pour le WTI américain, dont les échanges ont été interrompus par un jour férié aux États-Unis vendredi, le prix était inférieur de 94 cents, à 72,85 dollars le baril.

Cette diminution serait liée à la propagation rapide du variant omicron du coronavirus. La semaine dernière, le nombre quotidien de cas de contamination au coronavirus aux États-Unis surpassait celui de la vague d’infections de l’été liée au variant delta. La Chine a également signalé lundi un record du nombre de nouveaux cas cette année.

Durant l’année 2021, les prix du pétrole, qui s’étaient effondrés en 2020, ont connu une forte hausse, qui s’est quelque peu essoufflée ces dernières semaines. En cause: la crainte que le variant omicron ne paralyse à nouveau l’activité économique mondiale, réduisant ainsi la demande de pétrole.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.